samedi 18 février 2017

Je me tapis sous vos pieds

J'ai choisi dans
tant et tant de pépites de ce duo magique
cette captation piano devant

Touchant du noir du blanc
pour faire jaillir les couleurs
Maurice Vander
Merci
Merci pour tout


10 commentaires:

  1. Votre choix, un bijou et vos mots, un bel hommage Monsieur K. J'apprends la nouvelle par ce billet. Il rejoint donc le père Nougaro au panthéon de notre jazz hexagonal, et je me surprend à imaginer les retrouvailles de ces deux-là ... ça va swinguer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un tel concert existe déjà : OLYMPIA 85
      ce qu'on ne tarda pas à appeler le Nougaro trio
      Nougaro donc, et excusez du peu :
      Vander Michelot Lubat
      On y trouve une version étincelante de l'accordéoniste de Piaf.

      Supprimer
  2. Swinguer, oui, et quel bonheur de danser sur leur swing, là dans les nuages, entre le soleil et les nuages étincelants...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'album en public "Nougaro 79" est un très bon témoignage de la machine à swing dont s'était entouré Nougaro à l'époque.

      Supprimer
  3. Cette voix, ces doigts ! Merci K. Dansons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clin d'oeil reçu à une voix dix doigts, publié par le duo !

      Supprimer
  4. Cela donne envie de danser et de célébrer la vie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans l'esprit, c'est exactement l'essentiel.

      Supprimer