lundi 12 décembre 2016

Faire le rapprochement



Ce qui nous sépare
N’est pas l’incompréhension
Ni le malentendu
Ce ne sont pas nos différences
Ni nos timidités
Et ce n’est pas le silence
Ni l’indifférence
Ce n’est pas le mur
Ni la grille
Ce n’est pas la frontière
Ni la barrière…
Ce n’est pas l’intervalle
Le fossé…
Aucun rempart,
Aucune palissade
Encore moins le fleuve si large
Ce n’est pas la clôture
ni la digue
ce n’est pas la distance
ou l’immensité
pas le précipice
et surtout pas le vide

Non, c’est la vitre,
Ouvre la fenêtre
Embrassons-nous !

16 commentaires:

  1. Aïe! Un petit chat se cachait-il derrière la vitre ?

    RépondreSupprimer
  2. L'image sans le son, puis des baisers bruyants.
    Très plaisant à lire...un peu de suspense, du K quoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me refais pas, mais je refais...
      Merci Colo.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. (...)
      "Me, I'm looking for any kind of hope"

      Supprimer
  4. Pas de barreaux à nos fenêtres, respirons un bol d'air et oui, embrassons -nous.
    Beau texte K, merci.

    RépondreSupprimer
  5. Belle conclusion à une intéressante énumération très Klée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tania, typiquement le type de texte que "je commence" par la fin. Il n'y a qu'à continuer pour trouver le début !
      ;-)

      Supprimer
  6. joliment tourné, et l'espoir, en prime ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, voilà, petite surprise à la fin, et plutôt une bonne qu'une mauvaise !

      Supprimer