jeudi 10 novembre 2016

En écoute


de haut en bas et de gauche à droite : 
Fripp/Sylvian ** Parker ** David Crosby ***
John Taylor trio ** Fabrice Martinez ** Nels Cline


Marc Ducret **Régis Huby ** ONJ Berlin 
Airelle Besson ** Nels Cline trio ** ONJ Rome 

Un aperçu des disques qui tournent régulièrement depuis deux mois...avec les petits derniers David Crosby et ONJ Europa Rome, une réussite.

8 commentaires:

  1. Eh bèh... Je tiens de ma mère l'habitude du silence. Il est rare que j'écoute de la musique... Mais c'est en général de la musique "pas à la mode" exception faite pour Lucio Dallà et Paolo Conte. Mon cousin est une personnalité du jazz belge, mais... je n'aime pas (oups, pas lui dire...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est rare que je n'écoute pas de musique !
      J'y creuse mon sillon, mes propres directions... multiples.

      Et cousin parlant, on ne répètera pas !

      Supprimer
  2. je me souviens ... de ces électrophones sur lesquels on empilait les disques pour les booms ... je me souviens de l'O.N.J. ... je me souviens de la FNAC Montparnasse où je me ruinais en disques et en livres et je crois savoir quelque chose de toutes ces musiques que je ne connais pas encore ... Merci K pour ce partage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens aussi,
      pas forcément des mêmes choses, bien sûr
      mais un rapport à la musique
      resté fort même si vécu un peu différemment
      le temps passant...

      Supprimer
  3. Ici, c'est Chut ! de Martinez qui est au-dessus de la pile, mais c'est un Humair, Louiss, Ponty, datant de quelques années que j'écoute actuellement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chut m'emballe vraiment et malgré son titre il est bon de le faire connaître !

      Supprimer
  4. Fort séduisante découverte ce matin d'Airelle Besson, merci señor K.
    Pour moi c'est souvent le silence, ou la radio (musicale) où souvent je suis séduite par des trucs sublimes ou géniaux. Et oui, c'est possible! ;-))

    RépondreSupprimer
  5. Oui, les chemins sont là, il suffit d'avancer !
    Quant à Airelle Besson, j'ai eu la chance de pouvoir l'applaudir en concert pour ce projet-là il y a quinze mois environ, mais j'y retourne en janvier, occasion de voir et entendre les évolutions !

    RépondreSupprimer