samedi 16 avril 2016

La complainte des mal chaussés

L'apiculteur était malheureux
La boulangère collectionnait les croûtes
Le charcutier aimait les films cochons 
La dermatologue n'avait pas de pot
La documentaliste était amnésique
L'écrivain faisait trop d'histoires
Le forgeron n'aimait pas les proverbes
La garagiste faisait des concessions
L'horticulteur était dur de la feuille
L'infirmière avait le blues
Le juge n'avait jamais de pièces
La kiné était à la masse 
La libraire était sous couverture
Le médecin n'était pas assez conventionnel
Le notaire était opaque
L'ostréiculteur avait un casier chargé
La photographe manquait d'objectifs
Le quincailler ne valait pas un clou
La réceptionniste était maladroite
Le sabotier était pantouflard
Le traiteur se faisait insulter 
L'urbaniste ne faisait pas de quartier
Le vétérinaire était un ours mal léché
Le webmestre avait des problèmes de ligne
Le xylophoniste restait de marbre
Le prof de yoga prenait ses jambes à son cou
Le zoologue était fait comme un rat


Voyant cela,
Le PolEmpliste
las de passer pour un lampiste
déclara :
"On n'a pas un métier facile."

10 commentaires:

  1. A compiler d'urgence avec tes autres réalisations dans la même veine... Edition !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Compilons, compilons !
      Je m'en occupe peu à peu...

      Supprimer
  2. le taulier a pris la clef des champs :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une liste qui a du souffle. Pas facile de trouver un métier à sa mesure, peut-être en étant chef d'orchestre...

      Supprimer
    2. paul(A)
      la clé, tu l'as trouvée !

      Supprimer
    3. anonyme
      excellent ! A consommer sans ... modération !

      Supprimer
    4. l'écrivain qui fait trop d'histoires ne manque pas de souffle (il l'a subtilisé au footballeur qui en a perdu ses mots)

      Supprimer
    5. D'autant que j'ai soigneusement laissé le phare de la pensée avec les pieds dans le vestiaire...

      Supprimer
  3. La garagiste est sympathique, le notaire exagère.

    Très réussie, cette complainte !

    RépondreSupprimer
  4. Merci Tania. Une "suite" est en préparation !

    RépondreSupprimer