vendredi 1 avril 2016

Habile avril


Le mois de mai pourra bien froncer les sourcils
Le calendrier me traiter d’alguazil
Prendre date pour me condamner au pire des exils
au plus haut du plus haut des terrils
Faire traîner la poudre dans mon baril
Et me transformer en essence volatile

Rien n’y fera  - quitte à passer pour puéril
Ou trop occupé à contempler mes nombrils
Au risque de mettre sur le gril
Certains conseils subtils
"Ne pas se découvrir d'un fil"
qui nous promettent grand péril 
si l’on s’écarte de la file …

De haut en bas de face ou de profil
Je ne bougerai pas d’un cil
C’est décidé, c’est du brutal, du viril
Cette année en avril,

J'ai décidé de faire ce qui me plaît, 
non mais ! 

16 commentaires:

  1. Bonsoir K, ben oui, au mois d'avril on peut ne pas se découvrir d'un fil mais faire ce qui nous plait. C'est un mois agréable, c'est le mois de ma naissance. D'ailleurs, je commence fort, je suis au Quai du Polar à Lyon et ça me plaît beaucoup. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous partageons ce mois constaté-je.
      Bonnes enquêtes à Lyon, tu nous raconteras bien sûr !

      Supprimer
  2. Qui a dit que tu filais un mauvais coton ?

    RépondreSupprimer
  3. Avril viril? C'est du babil bien sûr...fort plaisant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Objectif fantaisie ici, tu l'as bien vu et lu ;-)

      Supprimer
  4. Avril vous a rendu habile à dénouer les fils des vraies valeurs ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Serait-ce un effet de "mon mois" profond ?
      ;-)

      Supprimer
  5. Qui plus est, cet avril-ci a débuté par un double jour du poisson.

    RépondreSupprimer
  6. Ben oui : un vendredi, et un 1er avril. Une pêche miraculeuse. Oui, je sais, les pêches mûrissent en juillet "mai" bon...

    RépondreSupprimer
  7. Ah oui, pas branché, pardon ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Mais oui, on ne doit pas suivre le mauvais fil, celui qui fait obéir les suiveurs d'avril! Fais ce qu'il te plait et ne perds pas ton fil :)

    RépondreSupprimer