vendredi 18 mars 2016

QUATORZE







2 commentaires:

  1. Sans l'ombre d'un doute
    il est digne d'un don
    ce poète au gai pompon
    chatouille mes zygomatiques
    et dans les jours de doutes , sacré Queneau que c'est bon !

    RépondreSupprimer