samedi 27 février 2016

Ouvert et bigarré

On peut décidément toujours compter sur François Corneloup

album fin 2015




Clic ? sur l'image du groupe

6 commentaires:

  1. ce n'est pas ce que je préfère de Corneloup, mais c'est plutôt insouciant et pétillant (sinon étincelant!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est cet esprit, en effet.
      Pour le "reste", entre tant et tant d'autres, superbes albums Noir Lumière avec Goubert et Labarrière ; ULM avec Marc Ducret et Martin France ; ...

      Supprimer
  2. En forme pour un dimanche éticelant, avec Corneloup et son band.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dit Cher Christian, bon dimanche pétulant !

      Supprimer
  3. On la guette, l'avalanche hebdomadaire (ou presque) de sons chez Mr K ! Bilan rapide : Corneloup pas convaincue, le jeune homme de Naked Shakespeare encore moins. J'en reste à la trompette d'Avishai Cohen-l'autre ! (plutôt l'Un, d'ailleurs)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, une petite "avalanche", facile à publier, et qui me permet par ailleurs de préparer d'autres choses, en passant du temps souterrain et invisible ici dans mon laboratoire à inepties ;-)

      Corneloup, pas essentiel, oui d'accord, mais juste "festif" et --c'est ce que j'apprécie avec lui-- ouvert et sans œillères, ni plan de carrière !!!
      ;-)

      Supprimer