jeudi 14 janvier 2016

Partage de Lignes 7

10 commentaires:

  1. Intéressants parallèles!
    Texte, eau, je vois...
    J'aime beaucoup cette illustration où l'esprit se perd un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des parallèles dont les coïncidences sont les perpendiculaires.

      Supprimer
  2. C'est le Printemps des Poètes avant l'heure ! L'image est intrigante et le texte, parfait pour ce méandre en miroir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se prépare pour le printemps, c'est de l'échauffement climatique.

      Supprimer
  3. Les mots comme des notes forment rivières et fleuves puis se perdent en mer.
    (Les reflets du tuba, classique et toujours joli et efficace).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec un tuba, faisons ton sur ton !

      Supprimer
  4. Digère les idées comme on digère un buffle...lentement, parfois en s"étouffant un peu sans doute.

    On ne se baigne jamais deux fois dans la même eau...

    RépondreSupprimer
  5. Edmée " Digère les idées comme on digère un buffle...lentement, parfois en s"étouffant un peu sans doute."
    C'est très exactement ce que j'ai pensé et pourquoi j'ai choisi ce texte.

    RépondreSupprimer
  6. Peut-être que lorsqu'on se jette dans les bras d'un autre, les idées affluent, et pas seulement ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le rapprochement est bien trouvé !

      Supprimer