lundi 4 janvier 2016

45 Le danger à jalonner

Les mots 

















A ce stade, un rappel du résumé me semble bienvenu :





















12 commentaires:

  1. C'est excellent ! Un roman photos ! Excellent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai tenté en effet dans cet exercice de style de varier les "plaisirs" tout au long des 52 semaines.

      Supprimer
  2. « À des moments, c'est n'importe quoi », mais qu'est-ce que c'est bon. On est bien content d'avoir survécu au réveillon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais, en contrepartie, suis-je bien sûr d'y avoir survécu ?

      Supprimer
  3. Quand Mr K lâche les freins dans la descente, c'est un régal intégral !!! Ce roman-photo est fumant (ça va pas arranger la visibilité pour le scénariste, mais tant pis), c'est du Gondry dans le texte (au sens propre).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que vous vous en donnez à coeur joie avec ce roman-photo ;)

      Supprimer
    2. A cœur joie certes mais aussi à jeûn et sans dopage aucun, je le jure !

      Supprimer
    3. LA Taulière > Si tu t'es autant marrée à lire que moi à rouler sur les jantes pour l'écrire, c'est déjà ça !

      Supprimer
  4. Autant, oui... bien que verte de jalousie que moi pas pouvoir faire un truc pareil - bien que j'aie un projet de roman-photo "en vrai" avec un pote, si ça sort je fais signe...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu de patience, et un ultime épisode devrait voir le jour !

      Supprimer
  5. Je n'avais plus vu/lu de roman photo depuis mon adolescence (et là c'était en cachette!). Quel super boulot tu as réalisé là, je jubile, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Réminiscences, souvenirs, je n'avais pas supposé sa dimension proustienne.
      Jubilons de bonne heure !

      Supprimer