dimanche 15 novembre 2015

Presque le silence

Il n'y aura pas de mots. 
Dérisoires et inutiles quels qu'ils soient.

Il y aura plutôt loin de tout tumulte :  


Bill Frisell
album GHOST TOWN (2000)
titre : Ghost Town / Poem for Eva 

10 commentaires:

  1. Apaisant. C'est quoi alors, symboliquement cette "Ghost town", selon vous ?

    RépondreSupprimer
  2. Tout doux, tout doux ce matin, merci

    RépondreSupprimer
  3. Il n'y aura pas de mots, mais la nécessité de partager la musique qu'on apprécie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et qu'elle résonne sur un autre mode que tous les raisonneurs pleins d'humilité qui ont "tout" compris...

      Supprimer
  4. Bonjour K, en ce début de semaine, merci pour ce moment d'apaisement. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. C'est l'idée. Bonne semaine aussi, autant qu'il soit possible.

    RépondreSupprimer
  6. On va aussi bien que possible n'est-ce pas ?!
    (je vous appelle vraiment BIENTÔT !)

    RépondreSupprimer