samedi 21 novembre 2015

Partage de lignes 5


10 commentaires:

  1. Une strophe qui fait réfléchir...
    J'ai toujours eu l'impression de m'attendre moi-même, mais je suis toujours en retard ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu comme ça, cela semble insoluble ;-)

      Supprimer
  2. L'ensemble est fort joli K; je dois avouer que je déteste attendre, alors moi-même;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attendre, l'attente.
      S'attendre.
      Soi, ou à quoi ?
      A tout ?
      Ici, c'est tel que je le lis, assez clairement se chercher et se trouver.

      Quant à attendre, j'ai une nature patiente...

      Supprimer
    2. J'entends bien K, mais il me semble que la question, quand on arrive à un certain âge, n'est plus vraiment de se chercher ou trouver; et la patience dédiée à comprendre les autres.

      Supprimer
    3. Il semble oui, mais peut-être pas ;-)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Oui, bien sûr !
      Dans ces lignes ce qui est dit du temps est tissé telle une étoffe Borgesienne.

      Supprimer
  4. Il va falloir que je trouve un livre de ce Québécois. Beau partage de lignes. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Il publie pour la jeunesse également, me semble-t-il.

      Supprimer