jeudi 5 novembre 2015

Expecting the unexpected

Les aventures d'une funambule, une possible tentative de meurtre, un roman photo inspiré d’une vieille série TV, un peu de musique (non ne partez pas !), un « sonnet de luxe », l'histoire d'un certain Léonard, un truc sur la peur, une histoire de rivalité, des vacanciers qui bullent, un esprit monologuant qui monologue, un tour en bibliothèque, un moment avec Sherlock Holmes lui-même sans oublier trois ou quatre incongruités du genre billevesée, baliverne ou même coquecigrue. Mais, j’ai vérifié, pas de raton laveur.

Mais qu’est-ce que ce bric-à-brac forcément hétéroclite ?
C’est fort simple.  
Bon prince, bonne pâte, ou encore complètement inconséquent, si ce n'est vil publicitaire, en listant ce capharnaüm, je ne fais que donner quelques vagues indices, petites indiscrétions sur ce que balaieront les "fameux" interalphabétiques qui occupent les « devants » de ce blog  (à la place de devants lire lundis) depuis mars et iront à leur terme fin février.

J’en parle d’autant plus à l’aise que j’ai profité de la deuxième quinzaine d’octobre pour en terminer l’écriture. J'ai pris de l'avance si l'on peut dire, et cela n'a aucune importance dans la manière de jouer la contrainte. Du coup, fini, rédigé et programmé.
Il sera temps de passer à autre chose. 

6 commentaires:

  1. Nous attendrons les comptes du lundi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que vous n'en tirerez pas le sentiment de devenir chèvres !

      Supprimer
  2. Quand je vois les mots que vous sortez au fil des contraintes, je me dis qu'elles sont vraiment très contraignantes... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, déjà jouer au quotidien avec un seul mot est contraignant au plan du rythme (je l'avais fait pour les Réels en 2012-2013 et ne voulais pas renouveler la chose) même si on peut bien sûr prendre des libertés.
      Du coup, regrouper les mots d'une semaine en respectant l'ordre alphabétique de surcroît, m'a permis la programmation (et je ne m'en suis pas privé car fort pratique) tout en complexifiant pas mal les choses. Bon, l'idée était de jouer et d'aller jusqu'au bout !

      Supprimer