lundi 9 novembre 2015

37 Bronzer en hurluberlue

Les mots 


Ils s'étaient finalement installés et avaient déplié leurs serviettes sur le sable brûlant pour s'en protéger. Prêts à  
bronzer, et même à méditer ou à somnoler, la tête légèrement soutenue par un petit 
coussin pour éviter les 
douleurs cervicales. Inspirés, ils avaient préféré déserter la terrasse de 
l'estaminet où lon trinquait à la 
fraternité et à la 
Grèce dans une sorte d'insouciance 
hurluberlue. 

4 commentaires:

  1. Encore des mots pas faciles à placer dans un texte court ! Heureusement que l'écriture n'est pas pour vous un "coussin de douleurs" ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manquerait plus que ça, chère anonyme ;-)

      Supprimer
  2. Pour le climat induit par le tirage du jour, il y a comme un air de Marguerite Dudu dans ce tableau calme, estival, d'insouciance hurluberlue, forcément hurluberlue...
    A part ça pour trinquer à la Grèce, on peut aller voir le film de Yannis Youlountas "Je lutte donc je suis" et rencontrer le réalisateur et causer avec : infos tournée du film sur son blog, taper son nom le reste vient tout seul. Rencontré ici, un grand moment et de cinéma et de discussion avec un type vraiment bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Duras des pâquerettes ;-)
      Youlountas,on va attendre janvier par chez nous !

      Supprimer