samedi 24 octobre 2015

CENT QUARANTe

Lorsqu’une tarte tatin finit par terre du mauvais côté, imitant un cri de tartine confiturée, on peut penser malchance, maladresse mais  peut-on la rebaptiser tinta ? 
140-18

Lorsqu’une tarte tatin, ainsi baptisée en hommage aux sœurs du même nom, finit par terre du « mauvais côté » est-ce aussi un hommage quoique discret à la réversibilité ?
140-19

Lorsqu’une tarte tatin dont l’origine tient à une étourderie finit par terre du « mauvais côté », il est rare qu’on pense illico qu’un exemple de sérendipité est au sol.
140-20


6 commentaires:

  1. Caroline et Stéphanie (Tatin, non celles du rocher) s'en retournent dans leur tombe : elles se tournent désormais le dos pour ne pas se tacher de confiture.

    RépondreSupprimer
  2. Moralité : Avoir un mauvais côté n'empêche pas bon fond.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui s'appelle un bon tour de tartes !

      Supprimer
  3. Ah, ce "cri" de la tarte tatin... je vais passer ma matinée à imaginer ce cri ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On veut bien les résultats en cas d'essais en live ;-)

      Supprimer