lundi 27 juillet 2015

22 Amour du gourou

Les mots 



C’est surtout l’amour que je livre le plus volontiers à cette sorte de bistrot.
Malheureusement, mes clowns ne durent généralement pas plus de quelques minutes, quelquefois même quelques secondes.
Tout se dodeline  avec rapidité, comme les dessins de la pluie sur une vitre, et d’authentiques chefs-d’œuvre se mettent à couler comme des camemberts. Le plus souvent, découragé, je me désintéresse de ces enfers trop liquides et je pense à autre chose. D’autres fois, je m’accroche, je m’efforce de les fléchir et j’utilise les débris d’un gourou en pleine déliquescence pour en fabriquer hâtivement un autre, qui ne durera d’ailleurs pas plus longtemps.

(c) d'après François Le Lionnais -Oulipo

6 commentaires:

  1. Si vous savez fabriquer des gourous - même hâtivement - vous savez que vous allez faire des affaires ;)
    Amusante, votre façon d'utiliser les mots dans des contextes dans lesquels on ne les auraient pas imaginés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le détournement, ça ne marche pas que pour les avions ;-)

      Supprimer
  2. Couler comme des camemberts! oh....

    Je viens de lire poème de Luc Baba (belge) où la pluie est plus, comment dire, moins prosaïque ;-))
    regarde:

    " Et je l’aime bien cette pluie
    Sur la verrière
    Ses pattes d’oie, et puis
    Ses trains de marchandise
    Je ne fuis que la bruine
    Elle sent le chien qui pleure
    Et certaines averses
    Roulant, gorgées
    De toute la bêtise des tambourins
    Ce soir je bois
    La bonne pluie des gouttières"
    (La timidité du monde, extrait, trouvé sur son blog poèmes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de cette référence que je note avec plaisir !

      Supprimer
  3. Bravo pour cette magistrale parodie de "La peinture à Dora" de FLL (*), qui aurait vraiment bien aimé cette réécriture. Hé hé, vacances, Mr K, mais laborieuses (oui, je sais, c'est pré-enregistré mais tt de même) !
    Profond salut à Luc Baba-le-Belge découvert ici grâce à Colo (merci !), que ne renierait pas l'équipe de "Bruxelles-Babel"
    -----
    (*) Réécriture proposée sur Zazie Mode d'Emploi (zazipo.net), FLL ayant été l'Oulipien de l'année 2013. J'en profite pour inviter toute une chacune à s'y précipiter pour réécrire lui ou les autres...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a toujours de la ressource chez Zazie Mode d'Emploi ;-)
      Et merci.

      Supprimer