jeudi 2 avril 2015

Son nom est Nemo

J'ai terminé il y a quelques jours la lecture de "L'île du point Nemo" de Jean-Marie Blas de Robles.
Si vous allez voir chez Zulma , quelques informations à découvrir pourraient constituer une intéressante mise en bouche et vous permettre de tenter cette lecture que pour ma part j'ai entreprise grâce aux bons soins de la médiathèque.
Et je ne le regrette pas, car je me suis retrouvé à bord d'un roman au fort parfum de Jules Verne, mené d'une superbe écriture flamboyante, maniant l'ironie décalée de bon aloi, le tout en une multitude de références. Car ce roman trace sa voie en un foisonnement baroque, logiquement absurde, avec d'ailleurs le risque de l'incongruité parfois.
Mais ça n'empêche pas les pépites, oh non !
Et au gré des courts chapitres, on tombe parfois sur ça :



(c) Jean-Marie Blas de Robles - Zulma éditeur.






10 commentaires:

  1. Où je me dis que j'ai bien fait de passer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je me dis souvent en allant chez toi ;-)

      Supprimer
  2. comme un air des notes de chevet de Sei Shōnagon , version faits divers insolites.
    le pluriel de "choses" , me frustre car ses listes se résument à ...un fait
    mais tu m'as donné envie d'aller faire un tour du côté de Blas de Robles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je le lis ainsi: le fait cité entre dans la catégories "des choses qui ..." c'est un exemple parmi d'autres propositions.
      En écho il y aussi les nouvelles en trois lignes de Felix Fénéon.

      Supprimer
  3. Donné envie de voir plus, allée sur Zulma, lu quelques pages : luxuriant !
    MH de l'Appentis

    RépondreSupprimer
  4. Chaque titre chez cet auteur est déjà roman tentant : Méduse en son miroir, Le rituel des dunes,...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, bien observé !
      Je pense me diriger prochainement vers " la montagne de minuit" .

      Supprimer
  5. Merci K pour cette découverte. J'en parle dans un petit mot du jour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà une belle interférence positive que ta rencontre avec ce roman !

      Supprimer