lundi 20 avril 2015

8 Le galimatias du matou

Mots : 



Visionnant les rushs après la journée de tournage, un mot lui vint à l’esprit : un galimatias.
C’était bien le danger qui guettait Robert Bradley, réalisateur  culte de séries Z. 

Trop, c’était trop, à force de trop d’hémoglobine. 
Il quitta la salle. 

Perdu dans ses pensées et dans les couloirs. 

Et si l’heure avait sonné de faire illico une pause, une année sabbatique comme on dit ? 
Distrait, Robert y pensait toujours en peinant à introduire son jeton dans la machine à café.

Pourquoi pas ? Un break pendant lequel on mène des activités inédites, ou sans cesse repoussées faute de temps, comme s’inscrire à un club de karaté. 

Sa décision était prise : les lentilles piégées qui explosent et désintègrent les matous, c’était fini.

Au moins pour un temps.

8 commentaires:

  1. Chat au moins c'est pas du charabia !

    RépondreSupprimer
  2. Voila, il faut prendre des décision :-)

    RépondreSupprimer
  3. Je suis preneuse : trop de chats dans le quartier ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut leur proposer une croisière en Méditerranée...

      Supprimer
  4. Je trouve la scène du jeton dans la machine à café d'un subtil érotisme torride, et l'ensemble du climat, totalement viscerréaliste.
    Impeccable saynète !
    Signé, pourtant, une indéfectible amie des chats,
    MH de l'Appentis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce jeu au long cours, si tout se passe bien, j'aurai 52 vignettes ou saynètes ou je sais pas quoi. Je prends le rythme !
      Et, cette semaine, les chats s'en sortent, vu qu'il va sabbatiser !

      Supprimer