lundi 23 mars 2015

4 Elocution en kapok

mots :


Mon élocution restait à parfaire, ultime petit problème à régler.
Au début, je me faisais l’effet d’un farfadet perdu dans une galaxie inconnue.
Les hebdos avaient parlé de cette nouvelle langue « universelle » destinée à remplacer l’esperanto. Aujourd'hui, j’étais en passe de surmonter l'épreuve, de remporter le défi. 
J'y étais presque, j'allais parvenir à faire reculer mon ignorance. 
Bientôt je réussirai à parler couramment le kapok.

12 commentaires:

  1. vous pourriez animer un think tank en Volapük et Kapok,ce qui devrait plaire à nos sinistres de l'éducation nationale.(ils sont spécialistes en Volapük intégré)
    mais bon, pas la peine d'en faire tout un fromage!


    n.b: j'explique :le kapokier aussi appelé « fromager », hein bon, parce qu'il y a trois minutes je ne le savais pas :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le think tank rien que le nom frise bien déjà. Quant à parler boutique ici, c'est cordon sanitaire, je vous laisse conclure puisqu'on se redit "vous" !..

      Et merci, j'apprends kapokier.
      Un de plus, déjà que je vais réviser toutes les déclinaisons du préfixe xylo ;-)

      Supprimer
  2. Si je ne te dis plus tu, c'est par délicatesse, sais-tu :-) ( les jours impairs)
    je me tue à te le dire , je le crie à tue-tête, le vouvoiement c'est une subtilité du langage même quand on est à tue et à toi, qu'en dis tu ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en dis que je me voue au tu mais tu m'as convaincu sur ton vous.
      Un peu de subtilité n'est jamais de trop !

      Supprimer
  3. tonkapokma(tué)24 mars 2015 à 06:06

    A tu et à toi!

    RépondreSupprimer
  4. Ah, si chacun pouvait faire reculer "son" ignorance, le monde serait presque parfait ;)

    RépondreSupprimer
  5. Une autre façon de parler kapok : une maxime du XXe (siècle), inscrite sur la boîte du petit-déjeuner chocolaté "Elesca" de mon enfance : "KKO LSK CéTSKI" - boite métallique parallélépipédique (en kapok : //pipédik) bleu clair avec petits dessins & rébus.
    Jacter kapok c ok !
    MH de l'Appentis

    RépondreSupprimer
  6. Ah ! Le retour du fils de la vengeance de l'Appentis de MH (IV) : Mission Kapok.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la fin de l'hivernage.
      N.B. - je ne commente pas toujours mais je lis TOUT !
      Signé l'espionne qui venait du (moins) froid
      MH de l'Appentis

      Supprimer
    2. Je corrige : Mission KGB ;-)

      Supprimer