samedi 15 novembre 2014

Long cours


Mississipi par Johnny Cash « Big river » 
Pleurant son blues pour une fille partie 
A Saint-Louis Bâton Rouge ou ailleurs …
Et si à Memphis Tennessee
L’air n’a pas la même couleur
Les champs n’ont pas nourri  
un old man rêveur
Mississipi
Tes chanteurs
maudits
meurent

10 commentaires:

  1. Beau texte. La Louisiane a ceci de particulier pour moi qu'elle me donnerait presque envie d'aller aux States

    Au fait, j'ai un mal fou à reproduire le capcha… C'est illisible pour moi :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donner envie, il y a de cela oui.
      Quant au capcha, étrange car - j'ai vérifié - j'avais enlevé cette option dans le paramétrage ????

      Qu'en disent les autres commentateurs ?

      Supprimer
  2. Bien, ce "old man rêveur"... Bâton Rouge, ça fait rêver et tous ces SSSS qui nous servent de radeau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup de noms évocateurs en effet !

      Supprimer
  3. Merci pour le blues et l'old man rêveur qui s'y cash.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et un peu maudit aussi sans être forcément boueux
      ;-)

      Supprimer
  4. Où est-elle? Où est-il? Navigateurs sans cap dans les méandres ou suiveurs du cours d'un fleuve...
    Ce Johnny Cash tant aimé et admiré...oui tant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Johnny Cash a été mon point de départ, il m'a conduit au Mississipi !

      Supprimer