dimanche 26 octobre 2014

Petite Verte Dernière Chance Perdue Vieil homme

Au fil des saisons musicales, la salle que je fréquente très régulièrement, tantôt en solo, tantôt avec madame K, tantôt avec quelques complices, ne manque jamais de réserver son lot d'émotions, de plaisirs et de découvertes.
Les programmations sont de véritables pièces d'orfèvrerie dont je mesure en creux le travail de longue haleine et l'exigence qu'elles supposent.

Nouvel exemple vendredi dernier.  J'y étais en solo pour un concert "découverte" pour lequel je ne connaissais ni l'artiste, ni son disque, et je m'étais contenté d'une rapide lecture de la plaquette.

J'ai donc pu écouter, apprécier et applaudir le quartet de Lisa Cat-Berro (qui elle-même joue du saxophone alto et chante), l'instrumentation étant complétée par le triptyque guitare/basse/batterie.

Musicalement nous sommes restés sur des lisières enchevêtrées de jazz folk rock et pop. Loin de se dissoudre et de disparaître dans un trop plein d'influences tournant au n'importe quoi, la musique jouée était au contraire riche de ses influences bien comprises, avec des compositions originales ayant belle allure.
Et pour rehausser le tout s'il en était besoin, trois reprises ne furent point pour me déplaire, au contraire !
Deux morceaux de la grandissime Joni Mitchell - Little green et Last chance lost- jouées dans l'esprit m'ont emmené bien haut de même qu'une tonitruante version de "Old Man" de ce cher Neil Young qui m'évita de redescendre !
Un tel viatique ne pouvait que nous emmener vers de plaisantes contrées sonores que la joie de jouer des quatre musiciens a rendues plus agréables encore.

Un extrait pour se donner une idée :




Old man

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire