jeudi 12 juin 2014

Rouge

Grosse matinée jardin lors du dernier week-end, quand la fraîcheur est encore de mise. 
Je m'activais à ramasser la tonte de la veille, je désherbais et nettoyais par-ci par là, et quelques signaux colorés me firent de l’œil.




16 commentaires:

  1. Joli, c'est émouvant les petites fraises volontaires. Nous en avions au jardin lorsque j'étais gosse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et un souvenir d'enfant ravivé, un !

      Supprimer
  2. des amanites phalloïdes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ?
      je n'ose imaginer de quoi sont faites chez toi omelettes aussi bien que charlottes, par exemple.
      ;-)

      Supprimer
  3. Ah les malignes, à l'abri du regard perçant des merles!

    RépondreSupprimer
  4. Une excellente journée, donc, que celle du 12 !

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir K, il est sûr que les fraises du jardin ont un autre goût que celles du commerce. Elles me rappellent celles que faisaient pousser mon papa. Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que de bons moments associés aux fraises, j'ai bien fait de les ramener ;-)

      Supprimer
  6. Bon, ben maintenant qu'on a bien mangé ses petites fraises (la taulière de l'Appentis n'a pas pensé à photographier les siennes sur le rebord de sa fenêtre, avant que de les grappiller et de s'en faire une récolte d'une tasse...), Mr K, faudrait peut-être essayer quelques girondeaux avant que de fermer boutique, mmmhhhh ? ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je vois qu'on ne lâche pas le morceau !
      Ah ah.

      Supprimer
  7. Quel plaisir ! Même une seule, c'est déjà une récolte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, chacune est accueillie à sa juste valeur.
      Et merci d'être passée.

      Supprimer