dimanche 29 juin 2014

Oeil 9 et demi

Clins d’oeil 
et paupières closes

Un petit rire
passe dans ses yeux
le silence
Moi aussi
il ressasse des phrases
pendant
dix heures
une antenne
que je connais vient d’apparaître
jusqu’au bout de vous-même

encore plus                                                                                                                                                  troublants
les amis
des parties de flipper,
ces parties de flipper
le détail
simple
cheveu
prix fou
d’un ennui

baleine blanche
si vous voulez bien me suivre
l’hypnotiseur
que puis-je faire pour vous
passer en revue
le secret espoir
je peux vous donner des adresses
pas très folichon
monsieur Vernier,

un type a joué au ball-trap
pour se faire incinérer
trois jours
–         trois jours ?
obligés trois jours
trois jours
pour trouver tonton
j’ai essayé de compter
soixante-douze
lundi matin
jeudi
les siècles sans le repos

je n’ai jamais su 
je m’appelle
je m’appelle 
j’ai une histoire
et la patience

qui Catherine imagine
ce léger fil
où elle pêche
à prendre par moment
ça
c’est elle
je dis longtemps
en face

oubli
jamais existé
moment emprunté
pire plus loin
je t’ai laissé un rêve filandreux
tiède

on a des appuis
des trucs oubliés
profond
grave
et plein d’autres
une chance
plus de temps
un gros coup
maintenant
dans la foulée
le geste que je redoutais

un rien de temps
dans les mains
des chemins
inattendus
tu vas voir
personne n’a fait attention
le détour
fondamental
hasard évaporé
en mémoire

l’impossible
raison
instant échappé
Wyatt a tout arrangé
grand bonheur
le temps rivalisait
avec l’eau de Javel
ambiance moribonde
musique moderne avant
je poserai son espace à genoux

j’ai rien
rien
et exactement l’inverse
j’ai pensé rendre l’espoir
j’ai ouvert
plus de vingt-cinq
vous comptez
deux minutes plus tard
le travail était fait
impeccable




* * *



Notes : 
Réalisé par compilation des onze "Oeil neuf" dans l'ordre, avec réorganisation en 3 colonnes pour proposer différentes modalités de lecture.

8 commentaires:

  1. J'ai posé l' espace-temps à genoux et pris un bon moment pour lire dans tous les sens ces mots éparpillés par le vent méticuleux...ou exactement l'inverse.
    C'est magique car tout fait sens si on veut et dit ce qu'on souhaite!
    Merci, excellente journée señor K.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Colo de te "prêter au jeu" !

      Supprimer
  2. you can leave your (straw) hat on ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. That's all folks !
      Time to sail away...

      Supprimer
  3. Eh ben, après ça Mr K, vous pouvez avoir bon vent !! Comme dit Colo, on peut s'y mettre dans tous les sens, c'est absolument gé-nial !!
    Serait-il permis de se servir de cette petite recette pour des ateliers d'écriture prévus cet été en Bourgogne, et que la taulière de l'Appentis co-anime ? J'emmènerais bien un bouquin à caviarder pour mes écriveurs... et leur indiquerais l'adresse des Interférences bien sûr !
    Have a good sailing Mr K, et à tantôt septembre !

    RépondreSupprimer
  4. Bons amusements ... ne pas omettre de citer SILO de Lucien SUEL de qui je suis parti !

    RépondreSupprimer
  5. Ce sera fait, c'est prêt et c'est inclus dans les liens que nous donnerons : ton blog avec les "Oeil 9" et le Silo de Suel, ainsi que toutes les sources auxquelles on s'abreuvera pour faire bosser les participant-e-s dans les ateliers proposés : Zazipo, le Blogue de RR, etc.
    Ce sera dans les "Journées Inattendues de Marey-sur-Tille", première édition : 22 - 23 - 24 août, manifestations gratuites en soutien et pour animer le Café-tabac-épicerie de Caro "Le Marronnier", à Marey, programme par mail sur demande !

    RépondreSupprimer
  6. Bravo pour cette belle action !
    Comment on fait alors pour le mail et le programme ?

    RépondreSupprimer