jeudi 22 mai 2014

7 oeil neuf


13 commentaires:

  1. Je trouve celui-ci très, comment dire?, esthétique cher K!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais que se "cache" derrière esthétique, Colo ?

      Supprimer
    2. Étrange ta question...ce qui est caché est en même temps montré, dit et je pense.

      Supprimer
    3. hum: "...et dit, je pense...c'est mieux.

      Supprimer
    4. Merci de la précision, l'étrangeté de la question comme tu dis, ne tient qu'au terme "esthétique" que j'appréhende ou définis assez mal :-)

      Supprimer
  2. C'est étrange ce qu'évoquent ces mots sans lien logique, un sens, une histoire, des images se dessinent. Je tenterai l'expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chacun y met de soi sans doute !
      Le "hors champ" en toile de fond !!!
      Et, toujours, merci de passer !

      Supprimer
    2. Ici c'est du pur hasard ou c'est un peu dirigé ? Il y a quand même une règle, même différente, appliquée chaque fois ?

      Supprimer
    3. La seule contrainte est de faire du neuf avec du vieux, si on veut, avec le matériau écrit dont je dispose ! C'est le principe du caviardage. Et j'organise cela de manière complètement libre selon ce qui me passe par la tête et ce que j'ai pu repérer en lisant la page d'origine. J'improvise.
      Pas de contrainte ou de règle de longueur, de position, de nombre de mots, etc...que l'on pourrait s'amuser à imaginer, d'ailleurs !
      Ensuite, que cela soit sans lien logique est volontaire de ma part, c'est d'une certaine manière une règle que je suis donnée, mais je pourrais l'abandonner !
      En fait je veux juste essayer d'évoquer, ce qui réussit d'ailleurs plus ou moins selon le cas !

      Supprimer
  3. " le rêve filandreux" plutôt amusant par ce que cela évoque. J'imagine ce que pourrait être un rêve filandreux... une expression que je pense vous emprunter sur "presquevoix", avec référence à votre site, bien sûr ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de passer !
      Pour la suite indiquée, à lire avec intérêt, je n'en doute pas, chère "ex-anonyme" ;-)

      Supprimer
  4. La taulière qui lit un peu à l'envers en ce moment (dû au sens de sa tête), trouve une amusante coïncidence entre le fameux dessin du Canard 21/5 et l'oeil neuf n° 7 : quand on a entendu ce qu'on a entendu aujourd'hui (la confession pitoyable de Lavrilleux), ce petit texte caviardé on dirait du Péco dans le texte, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement il y a quelques échos de Péco, même si je n'avais pas ça une seule seconde en tête à vrai dire ;-)
      Et du coup plus que jamais, on peut dire tous en choeur à pleins poumons
      "Mais oui, Jeff, t'es tout seul !"

      Supprimer