samedi 17 mai 2014

28

Je ne sais si vous connaissez l'émission 28 minutes sur Arte, mais elle offre vers 20h15 en semaine du lundi au vendredi de très bons moments de qualité sur l'actualité.
Le programme fonctionne en deux temps avec un entretien assez court (exemple il y a quelque temps Pascal Bruckner pour son dernier ouvrage où il évoque son père) puis un débat d'actualité avec trois invités qui répondent aux questions de l'équipe qui comprend Nadia Daam -présente chaque soir- et un journaliste selon une rotation (par exemple, Renaud Dély, Guillaume Roquette, entre autres).
On est loin de l'info zapping enchaînée au kilomètre à toute vitesse buzée et sans éclairage par tous les autres médias.
Les atouts de l'émission sont variés.
La formule est mixée intelligemment avec des rubriques fixes chaque jour ou hebdomadairement.
Une excellente meneuse de jeu, Elisabeth Quin, qui bosse indiscutablement ses dossiers, qui n'a pas sa langue dans sa poche et tient son petit monde. Son équipe est au diapason.
La langue de bois se fait sérieusement remonter les bretelles.
Des débatteurs variés, des gens très intéressants, qu'on ne voit ou n'entend jamais ailleurs.Pas les experts d'eux-mêmes à la Barbier Giesbert ou Apathie abonnés du vide.
Enfin, du temps pour répondre, pour développer un argumentaire, tout simplement parce que le respect et l'écoute sont bien les principes posés et maintenus.
Bon sang que cette émission fait du bien !
Tiens, hier soir, fin d'émission, François Morel -qu'on ne présente plus- commente une photo, c'est une rubrique de chaque vendredi.
Il choisit donc une photo d'une manif favorable au mariage pour tous et développe son commentaire - car il a le temps- et conclut son intervention d'une tonalité positive en mettant en exergue une superbe pancarte de la manif : "L'égalité des droits n'est pas une menace."
Morel, humain, profondément humain. Et simple.
Alors des séquences comme ça, vives et intelligentes, on en veut bien tous les jours pour nous changer des chorégraphies de merde et autres ballets de cons servis ordinairement.

14 commentaires:

  1. Merci, je regarderai. Une bonne alternative aux décérébrants journaux télévisés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A votre service cher/chère anonyme .... !

      Supprimer
  2. Bonjour K, cette émission que je regarde souvent, celle-ci donc je l'ai vue à Marseille, sur un écran télé assez minuscule, ce qui n'a rien ôté à la grandeur des propos de Mr Morel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil chez nous, on regarde assez souvent, une alternative claire aux JT pourris.

      Supprimer
  3. La taulière va tâcher d'y aller sur son mini écran d'ordi, si on peut y accéder par internet, ça fait envie.
    Dites-donc, Mr K, voilà-t-il pas que sur les blogs de mai, la tonalité est à l'étrillage des médias du déshonneur ! Bien fait.
    Quant à l'ami Morel, petit délice du vendredi 8 h 57 sur France Inter, ce sera un bonheur de le retrouver là.
    Merci, Mr, K, pour ce bon tuyau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas quant à cette tonalité.
      Je n'écoute pas Inter donc pas Morel et je ne pense même pas à rattraper...
      J'essaierai d'y penser.

      Supprimer
  4. C'est, en effet , un excellent moment qui réconcilie un peu avec la télé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ce passage Charlottine, passage bienvenu et apprécié !

      Supprimer
  5. Je regarde de temps en temps. C'est effectivement de bonne qualité et ça permet surtout une information en profondeur et décryptée.
    Sur François Morel, il fait aussi un petit billet d'humour tous les vendredi à 8h55 sur France Inter. C'est formidable de tendresse et d'humanité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Leunamme.
      Morel, décidément, je vais m'occuper du rattrapage, car en direct je ne peux pas!

      Supprimer
  6. C'est une émission que l'on suit régulièrement ici et elle est de qualité. Un seul petit bémol cependant, le rythme est plus dense qu'il y a quelques temps… parfois l'animatrice presse un peu trop l'invité… Pour le reste, en accord avec ton propos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord, et cela se ressent plus ou moins selon que les invités sont concis ou pas.
      Hier par exemple, j'ai trouvé cacophonique la partie en traduction simultanée avec Orhan Pamuk, ils auraient pu faire le choix de ne traduire qu'après coup comme cela se fait parfois parfois afin qu'on puisse l'entendre (même si c'était en anglais) !

      Supprimer
  7. Au fait F Morel c'est aussi une écoute en podcast… ou flux RSS… c'est un gars humain, impertinent, grand amateur de mots… Je l'ai vu au Théâtre lorsqu'il faisait parti de l'équipe des Deschiens… Au fait savez-vous que Macha Makaiev est responsable du Théâtre de la Criée de Marseille… Cela peut aussi être couplé à une visite de la ville… Les spectacles sont souvent de grande qualité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'en vais de ce pas chercher les podcasts, merci Obni !

      Supprimer