dimanche 9 février 2014

Avoir le cuir épais

C’était un bourrelier particulier
Un peu enveloppé
Les bourrelets du bourrelier
Faisaient causer
Les particuliers du quartier
Toujours prêts à s’emballer

Ses procédés étaient un peu cavaliers
Il prenait rarement
des gants avec les clients
et ceux-ci faisaient ceinture
pour leurs exigences de diligence
toujours renouvelée

Il se murmurait tout haut 
Qu’il travaillait du chapeau
Même sous son béret ;
Qu’il collectionnait des photos
Qui le montraient au boulot
Et qu’il appelait « Les instants tannés »

Il avait repris la boutique,
héritage d’un tonton
Surnommé « le roi du harnais »
vu son doigté unique,
Et perpétuait la tradition
Que son oncle incarnait.

Il était un peu incompris
N’était pas à l’abri
De viles moqueries
On l’appelait Banane
Ou pire Peau d’âne
Avec son cuir inférieur à l’âne normal
Un jour on le perdit de vue.

Une semaine après qu’il avait disparu,
On le retrouva pendu
Devant son idéal :
le palais du facteur Cheval.


6 commentaires:

  1. Non mais alors là, Mr K ! Ce poème tout simplement nous désarçonne ! Avant d'être bourrelé de remords, urgent de le mettre en musique. Plusieurs chorales (hu hu) seraient ravies de chanter cet opus et, promis, sans vider les étriers !

    RépondreSupprimer
  2. Je reste sceptique sur la proposition, MH, de quoi vider les salles...
    ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah je crois pas, non... J'ai presque envie d'essayer...

      Supprimer
  3. Ah! si l'ONISEP m'était contée...avec tes fiches-métier ! ( idée à soumettre à Vincent.P.)
    Quand des ronds de cuir il en eut assez
    le bourrelier culotté a bourré hier
    une bonne pipe en terre
    d'un amsterdamer amer
    tiré de sa Tabatière
    Bourrée, icelle rit et souffla des ronds de fumée.
    C'est l'heure idéale où Ferdinand oublie son cheval
    Instant tanné où tout est Cuirs et paix.

    Un jour il cassa sa pipe
    Foin des ronds de cuirs et des ronds de fumée !
    et son histoire devint un livre au bout relié au cuir épais.

    ploum ploum












    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fidèle à ma technique de production, il se pourrait que trois ou quatre fiches ONISEP -comme tu dis - voient le jour ;-)
      A suivre...

      Supprimer