mardi 7 janvier 2014

Le retour

Paru en 1975.
Voici le morceau d'ouverture de l'album qui marque 
après trois ans d'absence le retour de Van der Graaf Generator :
The Undercover Man

Peter Hammill voix et guitares
Guy Evans batterie
Hugh Banton claviers et basse
David Jackson saxophones et flûte 

L'album compte en tout et pour tout quatre titres incandescents..
(The Undercover Man, Scorched Earth, Arrow, the Sleepwalkers) 

VdGG a creusé son sillon en solitaire.
Assimilé à tort à la vague progressive rock, 
il s'est rapidement éloigné 
des territoires plus mélodiques (et à tendance virtuose)  
de ses contemporains
Genesis et Yes, par exemple,
pour pencher du côté chaotique et plus sombre de King Crimson.

2 commentaires:

  1. Il y a longtemps que je n'écoutais Peter Hammil et cette chanson: cette fois j'ai pris la peine (c'est pas trop tôt) de lire les paroles...super!

    "Even now we are not lost, if you look out at the night
    You'll see the colors and the lights seem to say
    People are not far away, at least in distance
    And it's only our own dumb resistance that's making us stay"

    Merci amigo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, les textes.
      L'extrait que tu as choisi est un bon reflet de l'écriture et des thématiques de Hammill en ces temps-là.
      Tiens hier soir, rentrant le premier, je l'ai réécoutée .
      Bien fort ;-)

      Supprimer