dimanche 17 novembre 2013

Volutes

Un peu de rangement dans une abondante discothèque présente certains avantages. 
Comme remettre en main et en mémoire quelques albums ou titres injustement délaissés. 
Un exemple ? 
Vingt ans après.  
1993, Nougaro "Prisonnier des nuages" 

... Renaître enfant, c'est de mon âge... 
Fabuleux.
  




Je suis prisonnier des nuages
Vous me direz: "Comment ça se fait?"
Je suis prisonnier des nuages
De fumée
Renaître enfant, c'est de mon âge
Déjà tout minot, tout mouflet
J'étais toujours dans les nuages
Enfermé

Il est vrai que parfois je tousse
Trop de volutes, trop de bouffées
Je drague dur la drogue douce
A travers ses grilles brillent des mains de fée

Je suis prisonnier des nuages
J'y cherche les clés de mon art
Peut-on rêver plus belle cage
Qu'un Django Reinhardt

Vîtes-vous forçat plus volage
Ailes d'oiseau plus enchaînées
Admiratrice de mirages
Mon âme s'évade aux bras des nuées

Renaître enfant c'est de mon âge
Dans ma roulotte ensorcelée
Je roule un vaporeux voyage
Prisonnier des nuages de fumée


(c) texte de Claude Nougaro, musique de Maurice Vander. 

8 commentaires:

  1. Quel merveilleux texte, et quel poète extraordinaire ce Nougaro ! A mon avis pas encore appréhendé dans sa totalité poétique... Mais Mr K. y travaille assidûment dans ses Interférences, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y travaille il y a de ça... Revenir vers ses chansons me permet de mesurer encore mieux après coup combien elles m'ont imprégné, au point d'être surpris (un peu, quelques secondes...) de les savoir par coeur !

      Supprimer
  2. J'aime lire ses textes, à plat, comme ça, parfois... en plus de les lui entendre dire ou chanter. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même à plat, il y a du relief !
      J'attends avec curiosité ce qui se passera pour les 10 ans de sa disparition.

      Supprimer
  3. en écho moins imagé mais plus mélodique, george Harrison a chanté dans "stuck inside a cloud" les mêmes volutes
    http://www.youtube.com/watch?v=_-pfOKPX4Cs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne la connaissais pas celle-ci !
      Merci pour le signal de fumée !

      Supprimer
  4. Jamais lue ni entendue, quels superbes mots...et la musique, et, merci, merci.
    Je me rends de plus en plus compte du l'abîme de 20 ans de culture française de ma vie....puis vint Internet!
    D'autre part ces années "sans" français m'ont permis de me concentrer sur tout l'ici, et c'est pas peu.
    Il faudrait plus d'heures dans la journées, plus de minutes dans les mois, plus de nuages dans des vies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a sans doute d'autres "pépites", je possède la totalité de l'oeuvre du toulousain et certaines traverses ou contournements des grands classiques valent eux aussi le détour !

      Supprimer