lundi 17 juin 2013

Variations

L'oulipoterie allant bon train, je me suis lancé il y a peu dans la contrainte "35 variations" repéré dans l'excellente mine qu'est l'Anthologie de l'Oulipo de MM. Fournel et Benabou (poésie/Gallimard). 
A tout seigneur tout honneur, voici un lien qui vous emmènera à la production de Perec qui a planché en son temps sur Proust Marcel. 
Je ne cacherai pas que cette affaire prend du temps et nécessite plusieurs sessions puisqu'elle passe un texte à la moulinette de 35 contraintes oulipiennes bien connues pour nombre d'entre elles. Et l'affaire mérite qu'on y consacre quelques minutes pour les plus courtes et simples (si ce n'est "mécaniques") ou bien une bonne heure pour les plus complexes (je vous laisse deviner lesquelles !) surtout si l'extrait de texte choisi se révèle également plus ou moins résistant.
Hop, c'est parti ! 


35 variations sur un thème de Kafka.  
- - - - - 
00 Texte-souche
Un matin, au sortir d’un rêve agité, Grégoire Samsa s’éveilla transformé dans son lit en une véritable vermine.

01 Réorganisation alphabétique
AAAAAAAAA  B DD EEEEEEEEEEEEEE F GGG IIIIIIII LLLL MMMM NNNNNNNNN OOOO RRRRRRRRR SSSSSSS TTTTTT UUUU VVVV

02 Anagramme
L’égorgeur (M.M, né daltonien) tournait dans un van, réveillait angoisse et terreur massives, vrai enfer, abîmes.

03 Anagramme (autre)
Vrais rats mutants, les remords rongeaient son âme tiraillée. Vile ignominie, verrue, s’abreuvant d’une fange.

04 Lipogramme en A
Le jour juste levé, sorti d’un rêve mouvementé , Grégoire Simsi s’est éveillé modifié en son lit en une réelle vermine.

05 Lipogramme en I
Le jour juste levé, sortant d’un rêve mouvementé, Gregor Samsa émergea, transformé sur sa couche en un réel cancrelat.
 
06 Lipogramme en E
Un matin, sortant d’hallucinations zinzin, Gaspard Samsa ouvrit illico iris plus iris, ayant subi dans son lit la transformation « vrai cafard ».

07 Translation (+7)
Un matraquage au sottisier d’un revendicateur agonisant, Griselda  Sancy s’évita transmutée dans sa litharge en une vermivore vernation.  

08  Palindrome (strict)
En I.M.  Revel bati rêve, nu né...   émrofsn ??? 
Art allie vé ! sas mas « E. Rio » , gérgétiga... ???
Eve Rnudritrosu ? Anita Mnu ?

09 Bourdon 
Un matin, au sortir d’un rêve agité, Grégoire Samsa s’éveilla transformé dans son lit en une véritable mine.

10 Double bourdon 
Un matin, au soir d’un rêve agité, Grégoire Samsa s’éveilla transformé dans son lit en une véritable mine.

11 Épenthèse
Un matin, au sortir d'un rêve agité, Grégoire Samsa s'évenilla transformé dans son lit en une véritable vermine.

12 Négation
Un matin, au sortir d'un rêve agité, Grégoire Samsa ne s'éveilla pas  transformé dans son lit en une véritable vermine.

13 Insistance 
Un matin matutinal de très bonne heure extrêmement tôt, aux premières secondes de l’aube, au sortir -que dis-je- à l’évacuation, à l’échappatoire et même à l’exfiltration d’un rêve tumultueux, d’une hallucination cauchemardesque et frénétique, d’une psychose délirante et nerveuse, Grégoire Samsa, oui j’ai bien dit Monsieur Grégoire Samsa, LE Grégoire Samsa, s’éveilla, ouvrit les yeux et s’agita, transformé, chamboulé, transfiguré dans son pieu, dans son pageau, bref dans son pucier, en une véritable larve, une authentique et avérée vermine, une incontestable chenille, un indubitable parasite, quoi !
   
14 Ablation
Au sortir d'un rêve agité, Grégoire Samsa s'éveilla transformé dans son lit en une véritable vermine.

15 Ablation (autre)
Un matin, au sortir d'un rêve agité, Grégoire Samsa s'éveilla transformé dans son lit.

16 Double ablation
Au sortir d'un rêve agité, Grégoire Samsa s'éveilla transformé dans son lit.

16 bis Triple ablation
...

17 Contresens
Un chien, quittant une soirée techno troublée, grégaire, sensas’, réveilla, déguisée dans sa niche, une vraie chenille.   

18 Autre point de vue
Un matin, au sortir d'un rêve agité, une vermine s’éveilla transformée dans son lit en un véritable Grégoire Samsa.

19 Variations minimales
Un matin, au sortir d'un rêve alité, Grégoire Samsa s'éveilla transformé dans son lit en une véritable vermine.
Un matin, au sortir d'un rêve agité, Grégoire Samsa s'éveilla transformé sans son lit en une véritable  vermine.

20 Antonymie
Un soir, entrant dans une réalité paisible, Grégoire Samsa s’endormit inchangé sous son lit tel un erroné héros. 

21 Amplification
Très tôt à l’aube, s’expulsant d’un cauchemar convulsif, Grégoire-Grégoire de Samsa naquit transmuté dans son grabat en un irréfragable cancrelat.

22 Diminution
Tôt, Grégoire émergea vermine.

23 Permutation
Grégoire Samsa s'éveilla transformé dans son lit en une véritable vermine, un matin, au sortir d’un rêve agité.

24 Contamination croisée
a) On avait sûrement calomnié Joseph K., car Grégoire Samsa s'éveilla transformé dans son lit en une véritable vermine.
b) Un matin, au sortir d’un rêve agité sans avoir rien fait de mal, il fut arrêté un matin.

25 Isomorphisme
De temps à autre, sur les bords des chemins poussiéreux, Jean-Jacques Rousseau marchait, plongé dans ses pensées, en une féconde solitude.

26 Synonymie
A l’aube, après un sommeil perturbé, Grégoire Samsa ouvrit les yeux, changé en vraie blatte.

27 Fine déduction
La grande angoisse de Kafka quant à la pérennité de son œuvre littéraire le conduisit par exorcisme à transformer son double en blatte.

28 Contamination (autre)
Pendant plusieurs jours de suite des lambeaux d'armée en déroute avaient traversé la ville : Grégoire Samsa s'éveilla transformé dans son lit en une véritable vermine.

29 Isoconsonnantisme
En montant, senteurs dorées, vues jetées, grès guère censés s’envoyer tresses, fumées des salles neuves, tableaux verts menés.

30 Isovocalisme
Hein, parrain, au zoo, vilains bêtas, ils essaient quoi ? à m‘lâcher paye avant d’ôter gens dont si lent tu dédicaces tétines ?         

31 Isophonisme
Un mat hein hausse or, tire daim rets, vagis, tais Grégoire ! Sam, ça ? c’est veille à transe, : formez dents, son liant, hue, Nevers  y table, vers mine ! 
  
32 Boule de neige clinamenoïde (strict)
U
nm
ati
n,aus
ortir
d'unrêv
eagité, G
régoire S
amsa s'évei
lla transfo
rmé dans son l
it en une vérit
able vermine.FK.

32 bis  Boule de neige clinamenoïde 
ô
un
vif
beau
matin,
aube au
sortir ô 
enfin d'un
rêve assez
agité, sieur
Grégoire nom
Samsa remuant
s'éveilla (inoui !)   
transformé muté
dans son lit blanc 
en une véritable, ah !
vermine. Franz Kafka

33 Hétérosyntaxisme
Transformé en véritable vermine, c’est ainsi que Grégoire Samsa s’éveilla dans son lit un matin, au sortir d’un rêve agité.

34 Alexandrin(s)
Tôt un matin au sortir d’un rêve agité
Grégoire Samsa se réveilla transformé
Dans son lit en une véritable vermine.


35 Interrogation
Un matin, au sortir d'un rêve agité, Grégoire Samsa s'éveilla-t-il  transformé dans son lit en une véritable vermine ?

12 commentaires:

  1. Considérons "Dans son lit en une véritable vermine." et comptons les pieds
    j'ai beau compter z"et recompter encore, rechercher z"à la loupe diérèses et synérèses
    ce vers là a treize pieds , c'est treize embêtant...jusqu'à preuve du contraire





    RépondreSupprimer
  2. Euh... j'arrive à 12 vermine valant 2 rime féminine
    dans/son/lit/en/u/ne/vé/ri/ta/ble/ver/mine

    RépondreSupprimer
  3. c'éty que je savions pas compter alors, mille excuses
    ver/mine et pas ver/mi/ne ...ah bon
    ( et bravo pour les exercices de style !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai compté ainsi mais suite à ta question, je ne suis pas persuadé que ma proposition de comptage soit correcte...
      Il est vrai que je m'arrange en disant que je suis sur une forme libre sinon je ne m'en sors pas ;-)

      Supprimer
    2. Si si, on compte ver/mine, c'est bon :)

      Supprimer
  4. Merci camarade Obni ;-)
    C'est mon régal que d'aller creuser tel un mineur de fond ! Et me connaissant comme je me connais, il est fort possible que j'en fasse une seconde qui, tiens l'idée me vient juste en l'écrivant, pourrait boucler ma saison, avant que je mette ce blog en mode estival...

    RépondreSupprimer
  5. Je dis, je dis...tout comme Obni mais en espagnol. ¡Sombrero! ;-)

    Brillante idée celle d'en faire une seconde...Bonne soirée señor K.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et la seconde comme tu dis, c'est le plaisir de retrouver les situations, le jeu , de développer d'une fois sur l'autre certaines habiletés, mais pas trop, histoire de rester frais !
      Seconde signifie d'ailleurs qu'il n'y aura pas de 3e
      ;-)

      Supprimer
  6. Soit ! D'ici quelques jours alors, et j'ai trouvé tout à l'heure mon texte souche...

    RépondreSupprimer
  7. Hou là là !! ça me fait sortir de mes cartons, ça !! Tu as osé t'attaquer aux 35 variations, alors là je dis juste : CHAPEAU L'ARTISTE.
    MH de l'Appentis (pressée de retrouver l'Anthologie dans les cartons pas encore tous ouverts...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Audace ou inconscience ???
      Merci MH, et la seconde variation devrait bel et bien "éclore" ici-même en fin de semaine...

      Supprimer