mercredi 26 juin 2013

Variations-2

Voici la seconde série de variations... Did I reach Wonderland ? - - - 

35 variations sur un thème de Lewis Carroll
- - - -
00 Texte-souche
Assise à côté de sa sœur sur le talus, Alice commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire.

01 Réorganisation alphabétique
AAAAAAAAAAA  CCC  DD EEEEEEEEEEEEEE FF G IIIIIII LLL MM NNN OOO RRRRRR SSSSSSS TTTTT UUUU V

02 Anagramme
Le ministère organisa la fuite osée de rumeur taoïste lascive et recasa féeries au Canada.

03 Anagramme (autre)
Idée oiseuse à la trame fantaisiste, ire ? Ce géant sourd fracassa muraille, caverne...et ouïe.

04 Lipogramme en A
Posée près d’une sienne nonne sur une butte, Ulice connut un début d’ennui lors de moments désœuvrés.

05 Lipogramme en I
Placée à côté de sa sœur sur le talus, A. Luce commença à être crevée d’être occupée à que dalle.

06 Lipogramme en E
Son cul à plat touchant un talus, jouxtant son sang sororal, Alix inaugura un cafard, ayant nada manip. 
(dedicated to Franz K)
07 Translation (+7)
Assorti  à cotillon de sa soif sur le tamaris, Alise communiait à étriquer favorable de ne babiller nul rififi à faner.

08  Palindrome (strict)
Eri a fane Irri, o vanne de E.U. git à fer, tea (ti), acné, M. Mo, ceci l’a su, là : tel,  rus, rue, os, ase, dé, toc, à ès, sis, sa !
(Désolé...)
09 Bourdon
Assise à côté de sa sœur sur le tas, Alice commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire.

10 Double bourdon
Assise à côté de sa sœur sur le tas, Ali commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire.

11 Épenthèse(s)
Rassise à côté de sa sœur sur le talus, Alice commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire.
Assise à côté de sa sœur sur le talus, Alice commençait à être fatigulée de n’avoir rien à faire.

12 Négation
Assise à côté de sa sœur sur le talus, Alice ne commençait pas à être fatiguée de n’avoir rien à faire.

13 Insistance
Assise, bien calée, mieux installée et plus confortablement que dans un fauteuil, à côté de sa sœur, vraiment tout près de sa frangine sur le remblai que d’aucuns appelaient la butte alors que c’était en tout et pour tout un strict talus, Alice, elle-même en personne, dans son for intérieur et son corps extérieur, entamait un coup de moins bien, un vrai coup de pompe, et commençait à être fatiguée, crevée, rincée, laminée, essorée, bref naze et cuite de se retrouver dans un no man’s land programmatique, un imprévu temporel, impensé, en clair de n’avoir rien mais alors rien de rien à faire.

14 Ablation
Assise à côté de sa sœur sur le talus, Alice commençait à être fatiguée.

15 Ablation (autre)
Alice commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire.

16 Double ablation
Alice commençait à être fatiguée.
16 bis Triple ablation
...
17 Contresens
Alice s’ennuyait à la ferme car sa sœur avait lu toute la pile mais n'en avait rien à foutre.

18 Autre point de vue
Alice, tu t’ennuies ? Passe la tondeuse au lieu de glander ! 

19 Variations minimales
Assise à côté de ma sœur sur le talus, Alice commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire.
Assise à côté de ta sœur sur le talus, Alice commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire.
Assise à côté de sa sœur sur le malus, Alice commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire.
Assise à côté de sa sœur sur le talus, Alice commençait à être fatiguée de n’avoir bien à faire.

20 Antonymie(s)
- Debout loin de son frère sous le fossé, Alice finissait d’être reposée d’avoir tout à défaire.
- Couchée à l’écart de son frère sous le talus, Alice achevait d’être dispose d’avoir quelque chose à démolir.  

21 Amplification
Solidement plantée au plus près de sa sœur préférée sur la butte-témoin, Alice recommençait à être éreintée de ne disposer d’aucun horizon.

22 Diminution
Assise, Alice commençait.

23 Permutation
Alice commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire assise à côté de sa sœur sur le talus.

24 Contamination croisée
a) Assise à côté de sa sœur sur le talus, c'était entièrement la faute de la minette noire.
b) La chose est bien certaine, la minette blanche n'y avait été pour rien : Alice commençait à être fatiguée de n’avoir rien à faire.

25 Isomorphisme
Écrasé à cause d’un cyclope sous un rocher,  Acis s’attendait à être transformé pour n’avoir qu’à couler.

26 Synonymie
Installée près de l’autre fille de sa mère sur le monticule, Alice sentit poindre la lassitude faute d’occupation.  

27 Fine déduction
C’est sûrement la sœur d’Alice qui lui avait piqué son joint.

28 Contamination (autre)
a) Assise à côté de sa sœur sur le talus, Alice a souvent répété que tout homme cultivé suivait fatalement une métaphysique.
b) Depuis William James, on commençait à être fatigué de n’avoir rien à faire.

29 Isoconsonnantisme
Ascèse, quête de censeur, sors l'étalon, hélas camé, s'étant atrophié, tagué de nouveau, renne fier.

30 Isovocalisme
A qui la beauté veut la peur, lutte, salut, acide volant évadé de la cité. Peuh ! Aboie chien pas clair !

31 Isophonisme
A six accotés, deux sasseurs sur le tas lu, A. lisse comme en C à être fat, Tiguet, de n’avoir ri, hein, à  « fer».

32 Boule de neige clinamenoïde (strict)
A
ss
ise
à côt
é de sa
sœur su
r le talu
s, Alice co
mmençait à
être fatigu
ée de n’avoir r
ien à faire.LC

32 bis  Boule de neige clinamenoïde
A
ce
bon
beau
temps :    
assise
à côté de
sa sœur là
sur le vert
talus, Alice
commençait  à  
être fatiguée 
de n’avoir juste
rien à faire. By LC.

33 Hétérosyntaxisme
Sur le talus, Alice, assise à côté de sa sœur, de n’avoir rien à faire, commençait à être fatiguée.

34 Alexandrin(s)
Assise à côté de sa sœur sur le talus,
Alice commençait à être fatiguée
De n’avoir, de n’avoir, de n’avoir rien à faire.

35 Interrogation 
Assise à côté de sa sœur sur le talus, Alice commençait-elle à être fatiguée de n’avoir rien à faire ?



2 commentaires: