jeudi 6 juin 2013

Poussières


Fin de jour
L'érable frémit
Bruissement d'ombre
L'ombre sans limites
Se penche sur terre
Un grand laurier-tin
Se voile de nuit
Une ride coule
Peut-être une larme
La pudeur habille
Le cœur du bocage

Nuit
Le monde tourmente la nuit
Où mon âme s'avance
En peine de ses ombres
Désolation de mon âme
Gorgée de petits riens
Dans la longue allée de fusains
Nuit que l'on dit intérieure
Et même sans mémoire
Que d'aucuns percevront obscure

(c) poèmes de Jean-Pierre Boulic



Mazzy Star / Into dust 
(David Roback /Hope Sandoval)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire