lundi 3 juin 2013

Galop

Peut-être serait-il judicieux d'entamer chaque semaine de façon poétique, finalement ?

CHEVAL DES RÊVES

Superflu, me regardant dans les miroirs
avec un goût de semaines, de biographes, de papiers,
j’arrache de mon cœur le capitaine de l’enfer,
j’établis des clauses indéfiniment tristes.
j’erre d’un point à l’autre, j’absorbe des illusions,
je bavarde avec les oiseaux dans leurs nids:
et eux, souvent, d’une voix fatale et froide
chantent et font fuir les maléfices.
I1 y a un vaste pays dans le ciel
avec les superstitieux tapis de l’arc-en-ciel
et les végétations vespérales :


c’est vers lui que je vais et grande est ma fatigue,
foulant une terre retournée de tombes encore fraîches,
je rêve entre ces plantes aux fruits indécis.
Je passe entre les enseignements possédés, entre les sources,
vêtu comme un être original et abattu :
j’aime le miel usé du respect,
le doux catéchisme entre les feuilles duquel
dorment des violettes vieillies, évanouies,
et les balais, aux secours émouvants,
dans leur apparence il y a sans doute, cauchemar et certitude.
Je détruis la rose qui siffle et la ravisseuse anxiété:
je brise les extrêmes aimés: et plus encore,
je guette le temps uniforme, sans mesures
une saveur que j’ai dans l’âme me déprime.
Quelle aurore a surgi ! Quelle épaisse lumière de lait,
compacte, digitale, me protège !
J’ai entendu hennir son rouge cheval
nu, sans fers et radieux.
Je survole avec lui les églises,
Je galope à travers les casernes désertes de soldats
et une armée impure me poursuit.
Ses yeux d’eucalyptus volent l’ombre,
son corps de cloche galope et frappe.
J’ai besoin d’un éclair de splendeur persistante,
d’une parenté joyeuse qui assume mes héritages.

Pablo Neruda
Résidence sur la terre (1925-1931) 

6 commentaires:

  1. Ce sublime éclair de splendeur persistante arrosé de miel respectueux illumine la semaine, tu as raison.
    Merci K.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Colo tu as su extraire sel et suc de ce miel !

      Supprimer
  2. A galopar!
    la poésie peut aussi réveiller nos consciences tièdes et endormies
    je n'ai pu me résoudre à une traduction, Colo le fera peut être ;-)
    écoutez le galop de la liberté
    https://www.youtube.com/watch?v=15JfnrqBqSI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle prestation
      et pour notre petite camarade belle suggestion ...(A)
      ;-)

      Supprimer
  3. Ah, oui, d'accord, c'est une belle idée pour nous secouer ...(A)!
    Je m'y mets dès que possible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La patience est dans ma nature, prends ton temps Colo et merci.

      Supprimer