dimanche 5 mai 2013

Tautogrammatiquement-9


Finalement, Fonteville, fief familial, faisait fureur : fortin forestier fédérant faux frères feignant flatter festivités familiales, fourguant fausses façades, fielleuses flagorneries. 
Féroce fratrie. Flibustiers fêlés. Fable familiale. Folklore figuratif.   
Filou fuyant, financeur fermenté, Fabrice fignolait fausses factures. Fieffé fêtard, Félicien flambait fièrement, follement festif. Franck fantasmait fièrement, falsificateur fanfaron, figure fictive. Flemmard flasque, Fulbert fayotait, fébrilement floconneux, franchement flexible. Furtif, Ferdinand fauchait, feintant finement, facilement faufilé. Flic fiévreux, Frédéric flippait furax, face franchement figée.
Frappant fort, fou furieux, forcément fautif, François finit fatigué, flanchant, fourbu. 
Félicité ? Fustigé !
Faussement foutraque, Fiacre fascinait, fantoche faquin. Fugitif filoché, Fifi fit « Fi ! » fissa, finissant forçat.
Fresque funèbre : frères froissés, fraternité facultative foudroyée.

4 commentaires:

  1. Ecrit sous l'effet de la fée ou du café?

    RépondreSupprimer
  2. La fée Kffectionne K !
    et le Kfé K fait K aussi !

    RépondreSupprimer
  3. Le F est vraiment à l'honneur, fortiche K

    RépondreSupprimer