mercredi 22 mai 2013

Fissa


ACTE I, Scène première
OCTAVE, SILVESTRE.

OCTAVE: Tu viens, Silvestre, d'apprendre au port que mon père revient?
SILVESTRE: Qu'ai-je à parler davantage?

Scène II
SCAPIN, OCTAVE, SILVESTRE.

SCAPIN: Qu'est-ce, Seigneur Octave, qu'avez-vous? 
OCTAVE: N'as-tu rien appris de ce qui me regarde?
SILVESTRE: Toi et la justice?

Scène III
HYACINTE, OCTAVE, SCAPIN, SILVESTRE.

HYACINTE: Ah! Octave, est-il vrai ce que Silvestre vient de dire à Nérine? 
OCTAVE: Mais que vois-je? 
SCAPIN: Et vous, ne me dites-vous rien?
SILVESTRE: Que lui dirai-je?

Scène IV
ARGANTE, SCAPIN, SILVESTRE.

ARGANTE: A-t-on jamais ouï parler d'une action pareille à celle-là?
SCAPIN: Vous vous portez bien, à ce que je vois?

Scène V
SCAPIN, SILVESTRE.

ACTE II, Scène première
GÉRONTE, ARGANTE.

GÉRONTE: Ma foi! seigneur Argante, voulez-vous que je vous dise?
ARGANTE: A quel propos cela?

Scène II
LÉANDRE, GÉRONTE.

GÉRONTE: Que pourrait-ce être que cette affaire-ci?
LÉANDRE: Quoi?

scène III
OCTAVE, SCAPIN, LÉANDRE. 

SCAPIN: Monsieur, que vous ai-je fait?
LÉANDRE, voulant le frapper: Ce que tu m'as fait, traître?

Scène IV
CARLE, SCAPIN, LÉANDRE, OCTAVE.

LÉANDRE: Comment?
SCAPIN: Le moyen, après une avanie de la sorte?

Scène V
ARGANTE, SCAPIN.

ARGANTE: Quoi?
SCAPIN: Voulez-vous que son valet aille à pied?

Scène VI
SILVESTRE, ARGANTE, SCAPIN.

SCAPIN: Pourquoi, Monsieur?
SILVESTRE: Lui? lui?

Scène VII
GÉRONTE, SCAPIN.

SCAPIN: N'y a-t-il personne qui puisse me dire où est le seigneur Géronte?
GÉRONTE: Que diable allait-il faire dans cette galère?


Scène VIII
OCTAVE, LÉANDRE, SCAPIN. 

OCTAVE: Hé bien! Scapin, as-tu réussi pour moi dans ton entreprise?
LÉANDRE: As-tu fait quelque chose pour tirer mon amour de la peine où il est?

ACTE III, Scène première
ZERBINETTE, HYACINTE, SCAPIN, SILVESTRE.

SCAPIN: Et lorsque c'est d'amour qu'on vous attaque?
HYACINTE: Hélas! pourquoi faut-il que de justes inclinations se trouvent traversées?
SILVESTRE: Pourquoi, de gaieté de cœur, veux-tu chercher à t'attirer de méchantes affaires?

Scène II
GÉRONTE, SCAPIN.

GÉRONTE: Hé bien, Scapin, comment va l'affaire de mon fils?
SCAPIN: (En contrefaisant sa voix) "Quoi? Jé n'aurai pas l'abantage dé tuer cé Geronte, et quelqu'un par charité né m'enseignera pas où il est?"

Scène III
ZERBINETTE, GÉRONTE.

ZERBINETTE: Quoi? que voulez-vous dire, Monsieur? 
GÉRONTE: Pourquoi venez-vous ici me rire au nez?

Scène IV
SILVESTRE, ZERBINETTE.

SILVESTRE: Où est-ce donc que vous vous échappez?
ZERBINETTE: Mais qu'importe?

Scène V
ARGANTE, SILVESTRE.

ARGANTE: Vous vous êtes donc accordés, coquin; vous vous êtes accordés, Scapin, vous, et mon fils, pour me fourber, et vous croyez que je l'endure?

Scène VI
GÉRONTE, ARGANTE, SILVESTRE.

ARGANTE: Mais pourquoi, s'il vous plaît, la tenir à Tarente, et ne vous être pas donné la joie de l'avoir avec vous?
GÉRONTE: Mais que vois-je?

Scène VII
NÉRINE, ARGANTE, SILVESTRE, GÉRONTE.

GÉRONTE: Où est ma fille, et sa mère?

Scène VIII
SCAPIN, SILVESTRE.

SCAPIN: Hé bien! Silvestre, que font nos gens?

Scène IX
GÉRONTE, ARGANTE, SILVESTRE, NÉRINE, HYACINTE.

Scène X
OCTAVE, ARGANTE, GÉRONTE, HYACINTE, NÉRINE, ZERBINETTE, SILVESTRE. 

GÉRONTE: Tu veux que je tienne chez moi une personne qui est aimée de ton frère, et qui m'a dit tantôt au nez mille sottises de moi-même?

Scène XI
LÉANDRE, OCTAVE, HYACINTE, ZERBINETTE, ARGANTE, GÉRONTE, SILVESTRE, NÉRINE.

GÉRONTE: Votre fille?


Scène XII
CARLE, LÉANDRE, OCTAVE, GÉRONTE, ARGANTE, HYACINTE, ZERBINETTE, SILVESTRE, NÉRINE.

GÉRONTE: Quoi?
ARGANTE: Où est-il?

Scène dernière
SCAPIN, CARLE, GÉRONTE, ARGANTE, SILVESTRE, etc.

SCAPIN: Comment, Monsieur?



Procédé de fabrication : 
-contrainte : oulipo / avion 
-source : Les Fourberies de Scapin / Molière 
-méthode :  en partant de la célèbre réplique "Que diable allait-il faire dans cette galère ?" en l'occurrence une question, il a été décidé pour chaque scène, pour chaque personnage dans l'ordre de prise de parole de ne garder que la première question qu'il pose, s'il en pose une ! 
- le titre : LES FOURBERIES DE SCAPIN --> FISSA .
Evidemment un titre correspondant à la lecture proposée de cette oeuvre, ainsi soumise à la question et qui ne manque pas de continuer à interroger.

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Je dois dire que je me régale -en effet- avec ce système. D'autres viendront plus tard... Réflexions entamées !

      Supprimer