mardi 26 mars 2013

Nette


C’est une tâche régulière, comme un artisanat patient, sans cesse recommencé, qui nécessite la précision du geste, comme celle de l’horloger prenant son temps.
La coordination des deux outils doit être parfaite pour éviter les éclats, ou même les éclaboussures, le matériau travaillé pouvant s’avérer friable. Il s’agit de faire place nette. Parvenir à cette étape de manipulation suppose  un repérage au préalable, plein de prudence et d'acuité. 
Soucieux de parvenir à ses fins avec efficacité, on évitera (si l'on peut) les jours de pluie, on pourra apprécier et privilégier les périodes de gel, dont on sait aussi – heureusement - qu'elle ne se présentent pas toute l’année. Un temps sec est préférable quelle que soit la température. Cela se passe au jardin.
Le déminage.
Les crottes du chien.


2 commentaires:

  1. j'ai bien essayé d'apprendre au mien l'usage de la cabane au fond du jardin, mais sans succés.. notre clebs est stupide
    ( As-tu lu "mon chien Stupide" de Fante? jubilatoire à plein d'égards)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas lu, non.(Je vais chercher)
      Le nôtre, on lui a juste appris pour que ce soit dehors, et dans les champs, les bois, etc..
      Si c'est dans la rue, nous sommes toujours armés de ces fameux sacs en plastique. Le tout étant de trouver une poubelle. Après.

      Supprimer