vendredi 1 mars 2013

Dessiné


,

Ce soir je peux présumer qu'avec Madame K nous ne serons pas ...
seuls ! 
Je nous espère en tout cas douillettement et tranquillement installés 
au sein d'une assemblée qui aura saisi la chance 
de venir écouter et rencontrer Etienne Davodeau 
à la médiathèque.
Que va-t-il nous dire, nous raconter ? 
Et tiens, je ne manquerai pas de lui poser la question 
de l'adaptation en film de "Lulu femme nue".
J'espère qu'il voudra bien éclairer le profane que je suis 
sur ce qui m'apparaît spontanément 
comme délicat et même étrange ! 

Un écho ici-même un peu plus tard... peut-être !  

4 commentaires:

  1. Chanceux :)
    Un compte-rendu de la soirée s'impose !

    RépondreSupprimer
  2. Sur les conseils avisés de la bacchante , j'ai lu les deux tomes de Lulu;
    légèreté du trait, douceur des bleus , maitrise des plans cinéma, texte serré ...mais peu d'émotions pour le ( très) mauvais lecteur de BD que je suis
    il n'aime que la banalité du quotidien , dit-il, mais, je n'y retrouve pas la poésie ( dans LULU)
    l'adaptation au ciné a obligé la réalisatrice a changé la fin de l'histoire
    http://www.futuropolis.fr/lulu-femme-nue-au-cinema
    Qu'en a t-il dit?

    RépondreSupprimer
  3. Voir le billet d'aujourd'hui.
    J'ai au contraire trouvé Lulu extrêmement émouvant et fort parce que tout est à l'intérieur, il n'est pas démonstratif pour deux sous.

    RépondreSupprimer