vendredi 1 février 2013

Crépusculaire


Aujourd'hui un morceau de Bruce Cockburn "Pacing the cage".
Afin que le week-end soit doux, même si par ici il s'annonce ... pluvieux !
Il ne le sera pas pour autant dans les têtes et les cœurs car 
des activités alléchantes nous attendent, 
dès ce soir. J'en reparlerai ici-même et je reviendrai 
aussi sur le concert de mercredi soir dernier 
avec le trio de Guillaume Séguron, un musicien qui mérite respect et reconnaissance.
Je vous laisse donc arpenter la cage avec Bruce dont je possède 
l'album ( The charity of Night) où figure ce titre 
magnifiquement désenchanté mais paradoxalement serein.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire