samedi 26 janvier 2013

Incertain


Wondering est le morceau magnifié par l'orgue de Hugh Banton
qui clôt l'album "WORLD RECORD" paru en 1976,
en mettant un terme à l'activité débordante du groupe
dans cette forme-là (Hammill Evans Banton Jackson)
avec trois albums en dix-huit mois et des tournées incessantes et épuisantes. 
Un rythme insoutenable qui verra la mutation
vers Van der Graaf tout court en 77 ,
sans Banton ni Jackson qui jettent l'éponge.
Ce titre éloquent conclut donc cette séquence prodigieuse
ironiquement, se demandant tout haut si tout cela fut réel.
Peut-être un des moments plus "progressifs" du groupe.
Et élégiaque.

2 commentaires:

  1. je ne connaissais pas. J'aime beaucoup la partie musicale mais moins la vocale.
    j'espère que ce n'est pas trop grave!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Absolument pas ;)
      La voix de Peter Hammill est plutôt typée, en fait très inhabituelle, en ce sens tu peux t'en douter elle ne peut que me plaire selon les "décalages" que je recherche musicalement !

      Supprimer