dimanche 30 décembre 2012

Incandescent

Dans le courant des années 90, Robert Fripp 
(King Crimson) entame une collaboration 
avec David Sylvian (ex-Japan). 


En sortira l'album studio The First Day, réussi même si un peu "froid" 
à mon goût, mais  qui sortira magnifié de l'expérience en live, 
où la matière prendra toute sa dimension.
L'album DAMAGE paru en 1994 en sera la preuve et, depuis, 
en constitue le témoignage indispensable,
faisant penser irrésistiblement à ce que King Crimson
- réapparu en 95 avec Thrak - aurait pu être 
si Sylvian avait accepté l'invitation de Fripp...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire