samedi 10 novembre 2012

Seul

The Loner, comme est surnommé Neil Young, s'est fendu d'une archive 
en 2007, l'enregistrement en public d'un concert de 1971 
"Live at Massey Hall".  Un disque absolument inusable. 
Vous prenez un guitariste pianiste chanteur et harmoniciste, 
vous le mettez seul sur scène avec ses chansons ô combien inspirées 
et vous vous apercevez sans peine que tout est là, 
pas besoin d'orchestre, d'électronique ou de synthétiseur, 
il y a toute l'humanité et la vie  avec un gars tout seul.
Voici en vidéo les deux premiers titres 
de l'album auxquels j'ajoute Old man.
  

On the  way home / tell me why.


 Old man

2 commentaires:

  1. Ah ! Neil Young ! Merci !
    Vous me faites penser que "Harvest" est un des plus grands disques de l'(histoire et que je n'en ai pas encore fait le panégyrique sur mon blog consacré au rock.

    RépondreSupprimer