mardi 26 juin 2012

Après coup en avant goût

Dimanche soir, Fred FRITH , avec Edward Perraud, a conclu le week-end musical.
En attendant le billet que je consacrerai aux deux journées, voici un extrait (différent de ce qui a été joué) pour entrer un peu dans cet univers musical sans pareil : No birds de 1974.
Enfin, de Fred Frith je vous recommande le phénoménal "Clearing" paru au début des années 2000.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire