vendredi 11 mai 2012

J'aime bien

Alors que toutes les cérémonies confites, festivals à récompenses, victoire de ceci, oscar ou césar de machin me gonflent profondément dans leur totale vanité et complète aberration, j'aime bien les gérard.
Ils renvoient bien au vide de ces manifestations, à cette compétition qui plombe l'entendement en déplaçant le pourquoi on va voir tel ou tel film.. Alors ce n'est pas toujours très fin, certes, mais cela dit tout haut ce que l'on pense parfois tout bas et... aussi tout haut !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire