jeudi 3 mai 2012

anti-amnésie


Je me souviens très rarement et même jamais de mes rêves.
Je me souviens du Sacre du Printemps.
Je me souviens que je n’aimais pas avoir de photos des miens dans mon portefeuille.
Je me souviens du camping à Carqueiranne., mais était-ce 66 ou 67 ?
Je me souviens des rails dans la purée.
Je me souviens d’un tout petit appareil photo extra plat des années 75.
Je me souviens du film Viva Maria, vers la fin, quand un prêtre (je crois) tient sa tête qu’il a perdue dans la main.
Je me souviens que je pense parfois que j’ai oublié des choses que je n’aurais pas dû oublier.
Je me souviens que parfois je me souviens de choses que j’aurais dû oublier.
Je me souviens de la Fiat 124.
Je me souviens que mon père m’avait promis un kart, que je n’ai jamais eu.
Je me souviens de Jean-Michel Caradec.
Je me souviens de la tectonique des plaques et de la dérive des continents
Je me souviens de Leonid Brejnev.
Je me souviens que tout CRS sera dorénavant considéré comme une illusion d’optique.
Je me souviens de l’île de Bréhat.
Je me souviens du 15 août 2001 à Lorient.
Je me souviens de Pompon et Popeye, nos chiens.
Je me souviens qu’un jour j’ai décidé de changer.
Je me souviens du Pont de la rivière Kwaï.
Je me souviens que mon père s’était foulé la cheville dans un pré en jouant au volley.
Je me souviens des « Aventures d’un écureuil », livre reçu à l’école en CP pour le premier prix.
Je me souviens de Valérie.
Je me souviens du voyage à Londres avec le collège en 5e.
Je me souviens qu’un samedi soir mon grand-père était venu me chercher, m’avait promis qu’il n’y aurait pas le bain du dimanche matin et que j’avais refusé quand même.
Je me souviens des années plus tard que j’ai pensé lui avoir fait de la peine.
Je me souviens de Tartarin de Tarascon et du Comte de Monte-Cristo.
Je me souviens qu’ici même les mémés aiment la castagne.
Je me souviens de la flamme du Soldat Inconnu.
Je me souviens de Patrick Dewaere dans « Jean de la Tour Miracle ».
Je me souviens du Plessis-Robinson.
Je me souviens des remparts de Saint-Malo.
Je me souviens du 10 mai 1981.

6 commentaires:

  1. Je me souviens que le 10 mai 81 j'était frustré de ne pas avoir l'âge de voter, mais je me souviens bien de l'orage sur Paris pendant la fête ;-)
    Je me souviens que quoiqu'il arrive, c'est que tant que l'on peut, il faut aller voter

    RépondreSupprimer
  2. Gilsoub > J'ai pu voter et quoi qu'il ait pu arriver ensuite, j'ai toujours assumé mes deux bulletins pour Tonton ;)

    RépondreSupprimer
  3. Madleine > ah plus ! Merci. Mal relu !!!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour K, je me souviens du Macchu Picchu le 11/09/2001, je me souviens de Nino Ferrer et sa chanson Le sud, je me souviens de Joe Dassin et sa chanson L'été indien, je me souviens que j'avais peur que mon papa oublie de venir me chercher à l'école maternelle, je me souviens de la mort de Pompidou, le 2 avril 1974, je me souviens de la Renault 16 et de la Renault 5 et je me souviens du 10 juin 1981: c'est la 1ère fois que je votais. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. dasola > le temps dure longtemps ... :)

    RépondreSupprimer