vendredi 20 avril 2012

Sport ? Rideau !

« Le sport s’est détruit dans son propre spectacle. Et nous n’y croyons plus, car nous cherchons en vain l’épaisseur d’un enjeu." 
Cette citation est signée Pierre-Louis Basse, toujours lucide et honnête, bien placé, c'est un ancien journaliste sportif que je mettrais volontiers aux antipodes de -mettons- Patrick Chêne, le gland (parmi tant d'autres, hélas) qui a commenté avec émotion le cyclisme plus de 10 ans sans apercevoir un seul dopé...
Ce que dit Basse ne peut mieux résumer où j'en suis arrivé relativement au sport.
J'ai pratiqué étant jeune:  football, course à pied, vélo puis vtt, tennis de table. Avec beaucoup de plaisir.
Et les retransmissions télé bien sûr, tout cela s'amenuisant au fil du temps...

Ces temps-ci, le "dernier sport" que je suis c'est le rugby, mais inéluctablement avec un tel ennui dans 90 % des matches diffusés que je vais décrocher. Je n'ai plus envie. 
Il y a aussi que je n'arrive plus à faire cette part des choses, ce qu'on appelle un compromis, c'est-à-dire considérer de manière étanche (et un peu schizophrène disons-le), le spectacle en lui-même et ce sur quoi il se fonde et à quoi il sert. Le système, le fric, la pub, avec l'idée que les moyens, tous les moyens sont bons. 
Cela je n'en veux plus. 
Il y a aussi en corollaire à ce que je viens d'indiquer, cette idée de la performance qui est devenue un étalon, y compris à tout petit niveau, ce qui est particulièrement ridicule et qui nous pourrit la vie. Et ne parlons pas de ce culte de l'effort qui en réalité ne regarde que celui ou celle qui veut bien s'y adonner (c'est son choix après tout), sans que cela l'instaure pour autant en valeur universelle. 
Pour terminer, et je ne dirai rien de la bêtise himalayenne des commentateurs, il y a de plus cette exaltation imbécile de valeurs patriotiques ou nationalistes alors que ces sportifs ne représentent réellement qu'eux-mêmes et que pour certains ils sont domiciliés à l'étranger.  
Alors courez les gars et faites pas chier en essayant de nous faire croire que vous pensez. Car cette manière de faire et d'être me semble particulièrement néfaste justement à la noble idée de patrie qu'elle tend à dévoyer en s'en prévalant.

2 commentaires:

  1. Allez hop encore un point commun ! Sauf que nous avons décroché depuis plus longtemps que toi :)
    Et ce ne sont pas les JO de Londres qui vont nous faire replonger !
    Pour prolonger la réflexion il y a la revue "Quel sport ?" Tu la trouveras facilement dans ta ville. Nous nous avons dû aller la chercher à Paris ;) Et voici le site : http://quelsport.free-nux.org/

    RépondreSupprimer
  2. Faudra faire la liste :
    Merci pour le lien Madleine !

    RépondreSupprimer