mercredi 18 avril 2012

Cumul

Même si on peut le constater aisément, on parle quand même moins souvent du cumul de mandats de nos "chers" (dans le sens onéreux, parce qu'ils coûtent cher à la liberté de la presse et à la pluralité) médiacrates ou même médiocrates, ces chantres de la pensée unique qui trustent les postes dans la presse écrite, et qui chroniquent à tout va sur toutes les chaînes de télé.
Comme quoi la grosse foutaise de la multiplication des chaînes porteuse de diversité éditoriale ne donne rien ... qu'une multiplication des relais de la même pensée.

Comme si d'autres journalistes (des vrais ?) ne pouvaient exercer en ces places-là ?
Etant partout, ils finissent par être nulle part du point de vue du métier. Ils bossent quand ?
Par contre, ils sont bien là pour surveiller que le robinet à eau tiède reste à bonne température : celle du système. Et ils sont appointés en conséquence.
Alors à quand de "vrais" journalistes, dédiés à leur tâche, informer et non pas manipuler l'opinion, avec un poste et un seul pour chacun, et à quand (puisqu'on y est) un départ à la retraite qui évite l'acharnement thérapeutique (Elkabbach, Duhamel, et consorts) ?

4 commentaires:

  1. Ah Elkabbach quelle horreur ! Je me demande ce qu'il fait encore sur France Inter le week-end !
    Pour changer, nous lisons le Monde Diplomatique.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir K, bravo pour ce billet. Tu oublies Druker... Quand je te lis, je me rappelle d'A Duhamel dans "Les nouveaux chiens de garde" (il faut aller le voir toute affaires cessantes) qui dit que grâce aux nombreuses chaînes, les opinions diverses et variées peuvent s'exprimer. Con(sternant). Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  3. Et dire qu'on ne se lasse toujours pas lorsqu'on revoit Marchais traité Duhamel et Elkabbach de cumulards...le 23 mars 1981 à "cartes sur table" (TF1).
    jf.

    RépondreSupprimer
  4. Madleine > C'est vrai que ça démange quand même fort quand on l'entend, hein ?
    dasola > je pensais plus aux journalistes chargés de politiquez, et les NCDG je ne l'ai pas encore vu, même si je connais le bouquin d'Halimi.
    jacques > exact !

    RépondreSupprimer