samedi 10 mars 2012

More Monk and Ellington

Après un mois de février pratiquement "blanc" au plan musical, nous avons renoué vendredi soir avec le concert en vrai, en vivant.
Et ce fut une bonne soirée avec Denis Charolles et sa "grande compagnie des musiques à ouïr".
Huit sur scène pour une relecture de thèmes de Duke Ellington et Thélonius Monk :
Denis Charolles : batterie, arrosoir, graviers, percutterie, clairon et embouchures à bouches
Frédéric Gastard : saxophone basse, ténor, soprano
Julien Eil : flûte traversière, saxophone baryton, clarinette basse
Matthias Mahler : trombone
Sylvain Bardiau : trompette, tuba
Vincent Peirani : accordéon
Thibault Cellier : contrebasse
Rémi Dumoulin : saxophone, clarinette

Je crois qu'il vaudrait mieux dire déconstruction et reconstruction tant les morceaux ont été triturés et, en de nombreuses occasions, méconnaissables.
Le tout dernier morceau fut un sommet avec une magnifique contribution de Vincent Peirani à l'accordéon. Sur l'ensemble, les qualités décalées, humoristiques et même iconoclastes de Charolles, que nous avions déjà vu, restent intactes et ce fut un bon moment, comme une excellente remise en jambes dans un mois de mars qui s'annonce riche et chargé.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire