lundi 19 mars 2012

Le vin et les livres

J'ai lu dimanche en début d'après-midi LES IGNORANTS, une bande dessinée d'Etienne Davodeau, chez Futuropolis.
Reçue en cadeau à Noël dernier, j'ai pris le temps de trouver le moment favorable, disponible pour la lire.


C'est le récit vivant d'une initiation croisée, celle d'un auteur de bd et d'un vigneron, leur rencontre et leurs échanges, entre le milieu du livre et le milieu du vin, chacun mettant la main à la pâte dans le domaine de l'autre : travaux de la vigne d'un côté, lectures découvertes d'un autre. On apprend beaucoup de choses, on perçoit l'évolution du métier de vigneron, les choix qu'il fait aussi.
Instructif et attachant. Ou comment la rigueur et la discipline dans le travail physique de tous les jours témoignent d'un goût du travail bien fait et de l'amour de la terre, de ce qu'elle apporte.
On n'apprend qu'à la fin qu'il n'est pas vigneron au départ, et c'est une belle surprise. Les rencontres avec d'autres vignerons ou d'autres auteurs de BD, dans les festivals notamment, sont frappées du sceau du "vécu" : il n'y a pas que le vin qui est bio ! Les points communs sont plus nombreux qu'on aurait imaginé, la méticulosité n'en étant pas le moindre.

 Ode à la rencontre et au partage, avec beaucoup de simplicité, cette bd nous réserve beaucoup d'humanité, les personnalités des deux "héros" y sont pour beaucoup qui en font le charme. Et leur curiosité en tous points éveille les papilles, donne des envies de vins et de lectures, le tout sur un ton débonnaire à l'humour léger et piquant. Sans nul doute le récit d'une belle amitié aussi. Vraiment très bien.

2 commentaires:

  1. Pas encore fini. Je ne sais pas ce qu'il faisait avant d'être vigneron et j'ai résisté à la tentation de demander à mon homme.
    Je dirais banquier ?!

    RépondreSupprimer
  2. Madleine > ben alors, ben alors, on tente la trichette ? Finis-le tranquillement, tu verras ça vaut le coup ;)

    RépondreSupprimer