samedi 31 mars 2012

La vague...

Hier soir nous étions à Saint-Herblain, c'était le concert d'ouverture de l'année 2012 qui fête les 10 ans du festival vendéen Vague de Jazz.
Bien dans la manière simple et festive de Vague de Jazz, la deuxième partie de soirée s'est conclue dans le hall de la salle de spectacle, avec Alexandra Grimal en solo qui nous a proposé un magnifique solo en deux parties : excellent, exigeant, émouvant.
Revenons à ce qui s'était passé juste avant. 
Le concert fut exceptionnel avec le trio E T E (Andy Emler piano, Claude Tchamitchian contrebasse, Eric Echampard batterie) qui invitait Dave Liebman (saxophones).
Nous avons pris une claque majestueuse.
Tout était là, l'incroyable talent de ces monstres, leur musique et toute la synergie basée sur un immense respect entre eux. Je retiendrai quelques moments en suspension, magnifiques rochers escaladés pour aller tutoyer les cimes dans cette océan musical : une superbe ballade composée par Liebman, qu'il a lui-même entamée au soprano, puis l'ouverture -un morceau plus tard- à la flûte, flûte qu'il a transformée en orchestre tellement il nous a envoyé des images avec ce qu'il en a tiré, quelques magnifique passages à l'archet avec Tchamitchian et enfin dans l'avant-dernier morceau un fantastique chorus de batterie d'Eric Echampard où il a montré l'étendue de sa palette, avec sa frappe sèche, sa justesse et son inventivité: Liebman ne s'y est pas trompé.

Trois extraits ici du trio (sans Liebman, donc ) pour apprécier sa vélocité comme sa versatilité et réjouissons-nous, la formation réunie hier soir devrait sortir un enregistrement d'ici quelque temps.


 

 

 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire