lundi 26 mars 2012

Antonio Tabucchi est mort

Ouverture / Pereira prétend avoir fait sa connaissance  par un jour d'été.


Fermeture / Il valait mieux se dépêcher, le lisboa allait sortir sous peu et il n'y avait pas de temps à perdre, prétend Pereira.

Intervalles /
"Comment, tu n'es pas au courant ? Ils ont massacré un homme de l'Alentejo sur sa charrette, il y a des grèves, ici en ville et ailleurs, mais dans quel monde vis-tu, toi qui travailles dans un journal ?" Lisbonne, 1938.
 C’est facile objecta le docteur Cardoso, de toute façon il y a la censure préventive, chaque jour avant de sortir les épreuves de votre journal passent à travers l’imprimatur de la censure préventive, et s’il y a quelque chose qui ne va pas, vous pouvez être tranquille que ce ne sera pas publié, peut-être qu’ils laisseront une espace blanc, ça m’est déjà arrivé de voir des journaux portugais avec de grands espaces blancs, cela inspire une grande rage et une grande mélancolie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire