vendredi 3 février 2012

De moins en moins ?

Dans le cadre de la campagne présidentielle de 2002, le candidat et Premier ministre sortant Lionel Jospin promet, le 18 mars 2002, d'atteindre l'objectif de « zéro SDF d'ici à 2007 » s'il est élu; son élimination dès le premier tour de l'élection compromettra toute confrontation de sa promesse à la réalité.   
Promesse de Nicolas Sarkozy : zéro SDF en 2008 : lors de la campagne présidentielle de 2007, le futur président Nicolas Sarkozy avait formulé les promesses suivantes : « Je veux si je suis élu président de la République que d'ici à deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid. » « Le droit à l'hébergement, c'est une obligation humaine. Si on n'est plus choqué quand quelqu'un n'a plus un toit lorsqu'il fait froid et qu'il est obligé de dormir dehors, c'est tout l'équilibre de la société, où vous voulez que vos enfants vivent en paix, qui s'en trouvera remis en cause. »

Deux ans plus tard, en 2009, 358 SDF sont morts.


Vague de froid oblige, une petite piqûre de rappel pas inutile.
Je crois que nous avons là un excellent indicateur de l'état de la société, du modèle "humain" qu'elle promeut, de la manière dont les gouvernants exercent et prennent  leurs responsabilités : à en croire qu'ils comptent fermement sur le froid pour que le nombre baisse.
Le vent des promesses et de l'indignité.

Un vent glaçant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire