dimanche 29 janvier 2012

Half time

La première partie de saison musicale a confirmé l'excellence de la programmation de mon lieu favori, étiqueté jazz et musiques improvisées...
Cette excellence qu'elle soit affective, sensorielle et intellectuelle me touche : ouverture et découverte, soutien à de jeunes pousses, exposition et partage des oeuvres et projets de musiciens connus, confiance aux démarches artistiques curieuses, défricheuses, inhabituelles et non formatées, humanité dans la proximité et dans le moment.

C'est vivant et pas momifié, et c'est aussi le sentiment tenace, persistant de l'aficionado !  
Pour mémoire... 
 Ce  furent, tour à tour, une magnifique voix le 6 octobre, un concert agréable mais peu aventureux le lendemain ,7 octobre.
Un superbe set en première le 20 octobre avec Sidony Box (découverte enfin !) et une prestation très pro - au bon sens du terme- de Bad Plus.
Le concert du 21 octobre fut le plus mitigé, avant que le 2 novembre Joël Harrison marque d'une première pierre blanche la saison musicale. Ensuite, intercalé le 16 novembre ce fut "Journal intime" sur les thèmes de Jimi Hendrix, excellent dans l'ambiance petite salle. Bonobo trio le 18, pas mal mais sans plus, juste avant une très belle nuit éthiopienne le 24 novembre avec un duo chanteuse + guitare basse magique et magnifique d'humanité. Plus aride mais passionnant le 4 décembre, avec une première partie Q bien électrique et talentueuse. Avant de toucher les rives de l'Argentine en janvier avec le concert de l'ONJ, un sommet sur la musique de Piazzola. Et encore tout frais, cette semaine, Anne Pacéo Quintet, fraîche et fruitée de simplicité, pour un concert fort agréable.
Je présenterai la suite sous peu...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire